Sommaire

Crédit immobilier : des exigences d’apport et d’épargne élevé

La perte de pouvoir d’achat des ménages et les recommandations du HCSF ont mené les banques à plus de dureté. Elles exigent à présent un apport initial. Fini les financements à 110% (frais d’agence, de notaire…) ! Les fonds propres doivent désormais atteindre environ 15%, contre 10% auparavant.

Les taux d’usure (taux au-dessus duquel les banques n’ont pas le droit de prêter) sont également très faibles. Le calcul est établi par la Banque de France. Il correspond à la moyenne du taux annuel effectif global (TAEG) observé sur chaque dossier au trimestre précédent, surélevé d’un tiers.

Le TAEG du deuxième trimestre 2020, pour un prêt sur 20 ans et plus, atteint 1,93%. Cet été, le taux d’usure est donc de 2,57%.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.