Contrats d'entretien onéreux, hausse du coût de l'énergie... Les raisons qui font grimper les charges de copropriété ne manquent pas. Pour faire baisser la note, il suffit bien souvent de commencer par se pencher sur les comptes, puis de modifier certaines habitudes. Revue de détails. 
©iStock/winterling

1 – Chauffage collectif : faites baisser la température

. Négocier le contrat avec le chauffagiste : 80 % des contrats de chauffage en copropriété sont des contrats de "moyens". Le chauffagiste assure le bon fonctionnement de la chaudière mais pas son rendement optimum. Mieux vaut alors négocier un contrat d'objectifs qui obligera le spécialiste à assurer une consommation maximale pour une saison de chauffe moyenne. Pensez aussi à faire vérifier le rendement de la chaudière. Un bon réglage permet d'économiser jusqu'à 12 % sur la note globale.

. Faire jouer la concurrence : de nombreux syndics se contentent de faire appel toujours au même fournisseur (fioul, gaz...), alors qu'il suffit d'en avoir 3 ou 4 en concurrence pour gagner 10 à 15 % sur une saison.

. Faire baisser la température : des copropriétés sont surchauffées avec des logements grimpant jusqu'à 25°C en plein hiver. Le mieux : faire une campagne d'information dans l'immeuble et encourager les personnes les plus fragiles à se munir d'un chauffage d'appoint si besoin. Baisser de 1°C la température dans l'ensemble des logements permet de réaliser plus de 7 % d’économie.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.