Acheter une maison aux enchères peut être l'occasion de trouver un bien immobilier à un prix abordable. Quelles sont les modalités et comment se déroule ce type de vente ?
© Getty

Modalités de la vente aux enchères immobilièresPour se porter acquéreur d’un bien immobilier par le biais d’enchères publiques, la présence d’un avocat est obligatoire. Avant l’audience d’adjudication, l’intéressé doit remettre à l’avocat un dossier comportant notamment une preuve de solvabilité qui représente une garantie financière. Elle se traduit par la remise d’un chèque de banque fixant le montant maximum de l’éventuelle acquisition. Ce chèque est restitué à l’intéressé si la vente n’a pu être effectuée. Même si le client n’a pu obtenir le bien par l’intermédiaire de son avocat, ce dernier peut exiger des honoraires. 

Surenchère après adjudicationSi aucune personne n’enchérit sur la dernière offre de l’intéressé, la vente aux enchères ne sera pas conclue pour autant. Elle est effective après une période de dix jours qui suit la date des enchères. Une proposition de surenchère peut être proposée par quiconque, à condition qu’elle soit supérieure d’au moins 10 % du prix adjugé. Si cette nouvelle enchère est validée, l’adjudication bénéficiera à la personne qui en est l’auteur. Dans le cas contraire, l’adjudication revient au bénéficiaire de la première offre.

Déroulement de la vente aux enchères immobilièresLa vente aux enchères d’un bien immobilier est appelée vente à la bougie ou vente à la chandelle. Lorsque les mèches de deux bougies se sont entièrement consumées et que la fumée s’est totalement dissipée, la vente est adjugée : l’adjudication est prononcée par le commissaire-priseur au profit de l’enchérisseur le plus offrant.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.