La CAF (caisse d'allocations familiales) peut apporter une aide au logement, qui prend la forme d'un soutien financier, sous certaines conditions. Découvrez son mode de calcul.
©iStockIstock

Le calcul de l’aide au logement APL

En matière d'aide au logement, la CAF verse principalement une allocation aux locataires aux revenus limités : l'APL (aide personnalisée au logement). Cette aide permet de rembourser une partie du loyer à condition de respecter certains critères. Son montant est calculé en fonction de nombreux éléments : la nature du logement (un meublé est moins avantageux), le lieu d'habitation (l'APL sera plus importante à Paris par exemple), les ressources du demandeur, le nombre de locataires (une colocation est moins avantageuse), le montant du loyer (l'APL diminue à partir d'un premier plafond puis est supprimée à partir d'un second) et du type de logement.

Aide au logement : réaliser une simulation

Avant d’éplucher les annonces immobilières, il peut être intéressant de savoir quel type de logement permet de bénéficier d’une APL plus importante. Les critères étant évolutifs et dépendants les uns des autres, le plus simple reste encore de réaliser une simulation sur le site de la CAF. Il s'agit d'un simple questionnaire en ligne, qui n'a pas valeur d'engagement, et qui permet d'estimer au mieux le montant de l'aide au logement. Pour réaliser cette simulation, il est nécessaire de disposer de différentes informations : nature du logement, composition du foyer, situation professionnelle, revenus N-2, relevé de compte et dernier avis d'imposition.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.