La Caf (Caisse d'allocations familiales) propose plusieurs types d'aides au logement (APL, ALF, ALS) pour aider les foyers les plus modestes à se loger. Découvrez quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre en fonction de votre situation.
iStock

Aide au logement de la Caf: l’APL

L’APL, pour allocation personnalisée au logement, est le plus connu des dispositifs d’aide au logement en France. Attribuée sous conditions aux propriétaires ou locataires qui en font la demande, l’APL permet de réduire le montant de la mensualité du crédit immobilier/le montant du loyer. Parmi les principaux critères d’attribution figurent les ressources du foyer et la localisation du logement. Le montant de l’APL varie en fonction des situations (situation familiale, ressources, montant du loyer/de la mensualité d’emprunt).

Publicité

Aide au logement de la Caf: l’ALF

L’ALF, pour allocation de logement familiale, est une aide au logement versée par la Caf aux locataires, accédants à la propriété ou résidants d’un foyer d’hébergement, toujours sous conditions. Pour percevoir l’ALF, ce sont la situation familiale (composition du foyer, etc.) et les ressources qui priment. Peuvent notamment prétendre à l’ALF les personnes qui bénéficient déjà de prestations familiales, les jeunes ménages, les femmes enceintes, etc.

Publicité

Aide au logement de la Caf: l’ALS

L’ALS, pour allocation de logement sociale, est une troisième aide au logement de la Caf. Elle n’est accordée qu’aux personnes qui ne perçoivent ni l’APL ni l’ALF, et qui témoignent d’une situation de précarité dans leur recherche d’un logement. L’ALS est attribuée sous conditions de ressources et pour des logements qui répondent à certains critères de décence et de conditions minimales d’occupation.