2 – Piège n°2 : acheter une maison avec des annexes non déclarées

Le piège : l'annonce suivie de la visite vous font miroiter une piscine, une dépendance, un grenier aménagé, une petite véranda... Autant d'attraits qui ont tendance à faire monter le prix du logement et sont des "plus" pour l'achat. Encore faut-il que ces aménagements aient été déclarés en mairie.

La parade : avant de faire une proposition, demandez au propriétaire l'acte de propriété, ainsi que les déclarations et autorisations de travaux effectués ces dernières années. Vous devez y voir inscrit la description de toutes les pièces et de l'ensemble des aménagements. Si ce n'est pas le cas, demandez aux propriétaires-vendeurs de régulariser la situation au plus vite, au risque si vous ne dites rien d'être responsable de cette non-déclaration et d'être obligé(e) d'en payer les conséquences en cas de contrôle : arriérés d'impôts, demande de destruction de l'aménagement...

Et aussi : faites-vous préciser les limites de la propriété en réclamant un certificat de localisation à jour.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.