Vous envisagez d'acquérir un logement plus grand ou plus proches des commodités, mais votre pouvoir d'achat immobilier reste limité ? Il existe divers moyens pour élever votre capacité d'emprunt. En voici trois.
Achat immobilier : 3 astuces pour augmenter votre capacité d’achatIllustrationIstock

Le confinement a donné aux Français l’envie de vivre dans des logements plus grands, dotés d’un extérieur. Problème, d’après le dernier baromètre CSA/Cofidis, le pouvoir d’achat de quatre Français sur dix a été impacté par la crise sanitaire. La crise économique engendrée par la pandémie a aussi rendu les banques encore plus frileuses. Malgré les taux encore attractifs (1,29% en moyenne en juin selon l’Observatoire crédit logement CSA), nombreux sont les emprunteurs à se voir refuser leur dossier, et d’autres rencontrent des difficultés pour le conclure. Les profils sont étudiés de très près et les conditions ont été durcies :

  • règle d’endettement de 33% non négociable
  • exigences d’apport et d’épargne plus élevés : 15% de fonds propres contre 10% en moyenne auparavant
  • taux d’usure (taux au-dessus duquel les banques n’ont pas le droit de prêter) faible

Achat immobilier : évaluez votre capacité d’emprunt

Ainsi, avant de vous lancer dans tout projet d’achat immobilier, il est important de connaître votre capacité d’emprunt. Il convient pour cela de calculer votre taux d'endettement (33% maximum), votre apport personnel et déduire vos charges.

Pour plus de praticité, vous avez également la possibilité de l’évaluer en ligne, via des simulateurs gratuits, proposés par des sites de courtage ou votre banque. Le résultat vous paraît trop faible pour acquérir le bien sur lequel vous avez jeté votre résolu ? Rien n’est perdu. Diverses solutions existent pour élever votre capacité d'emprunt ou d'achat immobilier. En voici trois.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Vidéo : Crédit immobilier : pouvez-vous renégocier votre dossier ?