Les dessinateurs de presse sont nombreux à s'emparer de leurs crayons pour réagir avec humour sur la campagne présidentielle 2022. Voici une sélection des meilleures illustrations.
Les meilleurs dessins de presse sur la campagne présidentielle 2022

Si Emmanuel Macron n'a pas encore officialisé sa candidature, la campagne continue de s'agiter. A trois mois du premier tour de l'élection présidentielle, les candidats sont en train d'accélérer leur course aux parrainages. En effet, seuls ceux qui auront adressé les 500 signatures d'élus au Conseil constitutionnel avant le 4 mars à 18 heures pourront prétendre à la fonction suprême.

Pour certains, le recueil des parrainages est une formalité à l'image d'Anne Hidalgo qui a affirmé le 9 janvier dernier sur CNews avoir obtenu les promesses de signatures requis. Pour d'autres, le chemin semble encore un peu long. C'est le cas pour Jean-Luc Mélenchon qui a révélé compter sur 391 promesses de parrainages sur son compte Twitter. Cette campagne n'échappe évidemment pas aux yeux des dessinateurs de presse qui ne manquent pas de réagir sur les réseaux sociaux. Découvrez leurs meilleurs dessins dans notre diaporama.

Fabien Roussel au coeur d'une étonnante polémique sur la gastronomie française

Parmi les candidats déclarés, Fabien Roussel est au coeur d'une curieuse polémique depuis son passage le 9 janvier dernier dans l'émission Dimanche en politique sur France 3. Le candidat du PCF a subi de nombreuses critiques de la part de son propre camp qui l'accuse de défendre une vision identitaire et réductrice de la gastronomie française.

Au cours de cette interview, le député du Nord plaide pour que la gastronomie française soit accessible pour tous. "Un bon vin, une bonne viande, un bon fromage... Pour moi, c'est la gastronomie française", a-t-il déclaré. Avant de conclure que "le meilleur moyen de défendre le bon vin, la bonne gastronomie, c'est de permettre aux Français d'y avoir accès".

Lors d'un déplacement à Clichy le 12 janvier dernier, Fabien Roussel a fait part de son agacement face à cette polémique qu'il juge "hallucinant" devant les caméras de LCI : "Ce qui est affligeant, c’est que quand on porte une parole populaire, simple, ça suscite des polémiques stériles à gauche. Là, ce que je vis avec la bouffe, c’est impensable. Y compris avec une attaque qui dit que je réduis la gastronomie à du vin et du fromage, sous-entendu, tu oublies le couscous".

Macron n'a pas encore officialisé sa candidature mais...

1/8
 

Qui est le favori à gauche ?

2/8
 

Taubira propose sa candidature à la présidentielle

3/8
 

Hidalgo, Taubira... le duel fatal

4/8
 
Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.