Connaissez-vous la fortune de Mireille Mathieu : une enfance difficile ?

Mireille Mathieu ne cuisinerait pas, poursuit le quotidien marqué à gauche. Elle ne ferait pas non plus ses courses : c’est sa sœur Monique qui a repris ce flambeau après la mort de leur tante Irène. D’après RFI  c’est elle aussi qui gère toute l’équipe qui gravite autour de la chanteuse : "assistant(e)s, prévenants et dévoués", précise la radio. Sans compter les passions exotiques qu’elle entretient, rappelle Le Parisien. L’artiste, grande fan de formule 1, a rencontré Michael Schumacher, par exemple. Elle collectionne aussi les tortues.

La demoiselle d’Avignon n’a pourtant pas toujours baigné dans le luxe. Elle a largement profité de l'ascenseur social puisqu'elle est issue d’un milieu modeste, de marbrier funéraire. Son père, Roger, était tailleur de pierre à Avignon et a eu 14 enfants avec sa femme Marcelle. Enfant, elle épaulera sa mère dans la plupart des tâches ménagères. Elle apprend également très jeunes à s’occuper de ses frères et sœurs indique Gala. Puis, adolescente, elle pointe à l’usine pour rapporter un peu d’argent à sa famille. Libération la décrit même comme une "petite ouvrière dans une usine de cartonnage" qui monte "à la capitale en chemin de fer chaperonnée par un colonel à la retraite".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.