Garder le même numéro, même en cas de déménagement. C'est ce que propose l'Arcep, l'autorité de régulation des communications électroniques et des postes. Deux étapes seront toutefois nécessaires.
IllustrationIstock

A partir de 2023, vous n’aurez peut-être plus besoin de changer votre numéro de téléphone fixe si vous déménagez dans une autre région. Ce projet, soumis à une consultation publique par l’Arcep -administration chargée de réguler les communications- vise à simplifier la vie des particuliers et des entreprises. Cela leur permettrait de garder à vie le même numéro de téléphone fixe, même en cas de déménagement dans l’hexagone, rapporte Ouest France.

Une demande citoyenne

A l’origine de cette initiative ? Une "demande forte" des particuliers, des entreprises et des opérateurs de téléphonie. Changer de numéro peut en effet être contraignant et nécessite de devoir passer en revue les contacts de son carnet d’adresses pour les prévenir. Cela peut aussi pénaliser économiquement certaines entreprises. Conserver le même numéro simplifierait donc la vie de tout le monde.

Comment y parvenir ? Par une "dégéolocalisation" progressive des numéros de téléphone.

Dès le 1er janvier 2020, vous pourrez ainsi garder votre numéro si vous déménagez dans une même zone d’indicatif (01 - 02 - 03 - 04 ou 05) ; De Marseille à Lyon par exemple ou (zone 04) ou encore de Strasbourg à Reims (zone 3).

Cela se généralisera à l’ensemble du territoire métropolitain à partir de 2023, et pour toute la vie. Si vous habitez à Paris et que vous partez vivre à Bordeaux, vous conserverez ainsi votre numéro débutant par 01. 

Une consultation publique, ouverte jusqu’au 7 juin, permettra de recueillir les avis des acteurs du secteurs.

Vidéo : Ils volent votre numéro de téléphone pour vous harceler