Scandale des écoutes : des oreilles dans votre chambre à coucher

Même si des règles de confidentialité strictes étaient bel et bien établies, des dérives ont été constatées. Vos montres connectées Apple ont pu être le vecteur d’une intrusion dans votre vie intime. Les salariés pouvaient en effet accéder à "des conversations enregistrées dans les chambres à coucher" ou encore sur "des dialogues chez le médecin ou dans des cabinets d'avocats".

Pis, pour passer le temps, certains d’entre eux jouaient les détectives en recherchant le nom du client écouté. Le trouver semblait être un véritable jeu d’enfant.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.