La firme coréenne a livré un aperçu assez furtif de son fameux smartphone à écran pliable dont le lancement pourrait intervenir début 2019. Au même moment, Google annonçait que son OS Android était déjà prêt pour prendre en charge le système d'affichage à plusieurs dimensions.

2019 sera très vraisemblablement l’année où plusieurs smartphones à écran pliable seront commercialisés. D’abord, parce que Samsung, Huawei et LG se sont lancés dans une course contre la montre pour être parmi les premiers à sortir un tel produit et semblent désormais très près d’y parvenir. Et ensuite, parce que Google a décidé de jouer le jeu sans plus attendre, en adaptant son système d’exploitation Android.

Mais revenons à Samsung. Hier, en toute fin de journée, le constructeur a finalement levé un coin du voile sur son smartphone à écran pliable, près de cinq ans après avoir évoqué ce projet en présentant le premier écran Oled flexible lors du Consumer Electronics Show 2013. La présentation fut courte, partielle, et s’est déroulée dans une pénombre dont on ignore si elle était destinée à cacher les contours de ce qui n’était apparemment qu’un prototype ou bien à augmenter le contraste d’un affichage un peu faiblard.

Publicité
Publicité

Une...