Une ONG a décidé d'attaquer Samsung France pour "pratiques commerciales trompeuses". Ses engagements éthiques ne seraient pas respectés. Explications. 
©AFP

La filiale française du géant de l’informatique coréen Samsung vient d’être attaquée en justice par l’association Sherpa, qui défend les victimes de crimes économiques. Le motif ? Des "pratiques commerciales trompeuses", à en croire une information du Parisien jeudi.

"Samsung France ment en publiant des engagements éthiques et en affirmant que ceux-ci sont respectés partout dans le monde", explique l’ONG, citée par le quotidien En se basant sur des enquêtes de l’ONG chinoise China Labor Watch, celle-ci affirme en effet qu’il existe de graves entorses en matière de "travail des enfants, de sécurité et de santé des salariés".

Un procès en janvier

Ce qui remet par conséquent en cause les règles éthiques du groupe. "La loi chinoise fixe l'âge légal du travail à 16 ans, mais CLW a identifié plusieurs enfants de moins de 16 ans en train de travailler dans les usines", précise l’association française, selon Le Parisie n.

Comme le rappelle Le Figaro, Sherpa "avait déjà dénoncé les conditions des ouvriers chinois officiant pour Apple, payés 1,85 dollar de l'heure pour fabriquer l'Iphone 6s".

Le procès lancé contre Samsung par l’ONG devrait débuter le 11 janvier 2017.

En vidéo sur le même thème - Travail des enfants : Samsung dans le collimateur de l’ONG Sherpa 

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.