La nouvelle génération du lecteur d'empreintes digitales de Qualcomm affiche une surface d'analyse 17 fois supérieure, ce qui permet de mieux sécuriser le smartphone avec une empreinte plus précise, mais aussi de le verrouiller avec l'empreinte de deux doigts.
Qualcomm dévoile un lecteur d'empreinte pour deux doigts

Cette année, de nombreux smartphones ont été équipés d'un lecteur d’empreintes intégré directement sous l’écran. Certains constructeurs ont opté pour une technologie optique, comme Xiaomi ou OnePlus. D’autres ont préféré choisir le lecteur 3D Sonic Sensor de Qualcomm qui fonctionne grâce aux ultrasons. C’est notamment le cas de Samsung qui l’a intégré à son Galaxy S10.

Cette technologie présente toutefois certaines limites, puisque le fonctionnement a été beaucoup critiqué par les utilisateurs, jugé trop lent, trop peu fiable car il est difficile de positionner son doigt correctement. Ce dispositif a aussi affiché des problèmes de sécurité puisque, avec certaines protections d’écran, il était possible de déverrouiller un smartphone en utilisant n’importe quelle empreinte. Face à ces critiques et alors que Samsung envisage d'abandonner ce capteur ultra-sonique, Qualcomm vient de sortir une nouvelle version pour résoudre certains de ces...