Dans un souci d'améliorer le fonctionnement d'Internet, la Chine a mis au point un nouveau protocole pour remplacer le TCP/IP. Outre de réelles avancées, la proposition faciliterait la censure et l'identification des internautes.
New IP : la Chine veut intégrer la censure dans les fondations d’Internet

Non, ce n’est pas un poisson d’avril. Le gouvernement chinois, en association avec Huawei et des opérateurs chinois, a proposé un nouveau protocole Internet à l’Union internationale des télécommunications (UIT), selon le Financial Times. Baptisé New IP, ce standard est conçu pour remplacer le standard TCP/IP utilisé actuellement, mais intègre quelques fonctions qui semblent destinées aux dictatures.

Mis au point dans les années 1970, le TCP/IP sous-tend tout l’Internet moderne. Dans un document soumis à l’UIT, Huawei indique que ce protocole ancien est trop limité pour les nouvelles technologies et donne quelques exemples. Il cite notamment l’Internet des objets, les voitures autonomes, les connexions avec l’espace, les communications holographiques et bien d’autres innovations futures. Le protocole New IP compte corriger ces défauts grâce à un adressage et une gestion du réseau plus efficaces.

Un protocole capable d’isoler les utilisateurs du...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef