La police berlinoise a annoncé vouloir se doter d’un logiciel de prédiction des délits. Son nom : "Precobs", en référence aux êtres mutants du film "Minority Report". 

Quand la fiction devient réalité. La police de Berlin, en Allemagne, souhaite acquérir un logiciel de prédiction des délits, surnommé "Precobs" ("Pre Crime Observation System"), en référence aux précogs, ces êtres mutants apparus dans le film de science-fiction de Steven Spielberg, "Minority Report", adapté de la nouvelle éponyme de Philip K. Dick.

"La police de Berlin attend pour l'instant les résultats des tests effectués en Bavière (…) Ce n'est qu'à la fin de cette phase de tests et au terme d'une évaluation des résultats que nous déciderons d'une acquisition", a déclaré un porte-parole des autorités à l’AFP.

30% de cambriolages en moins à Zurich

Testé pour les cambriolages depuis quelques semaines dans les villes de Munich et Nuremberg, le logiciel permet, grâce aux probabilités, de définir le lieu où risque de se produire un délit. Tout cela grâce à l’étude de nombreux facteurs : lieu, date, récurrence des délits passés, type de délit… Et les résultats seraient probants puisque le nombre de cambriolages aurait diminué de 30% à Zurich, où le logiciel est également à l'étude depuis plusieurs mois, selon le quotidien allemand Berliner Zeitung.

Publicité
Les autorités de Berlin sont donc bien décidées à appliquer cette solution technologique. "Même si ce logiciel ne convenait pas pour Berlin, la police berlinoise va travailler intensément au développement des possibilités de prédiction par ordinateur", selon un porte-parole du sénateur en charge des questions de politique intérieure, Frank Henkel, cité par l’AFP.

En vidéo sur le même thème - Du robot-ambulancier au Robocop : les technologies au service de la sécurité 

mots-clés : Police, Berlin

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet