L'un des groupes de hackers les plus prolifiques au monde s'est récemment infiltré dans plusieurs serveurs de plateformes de jeux en ligne multi-joueurs. Leur manœuvre a permis aux pirates d'installer des logiciels malveillants sur les ordinateurs des joueurs et de voler des devises.
Des pirates s'attaquent aux jeux en ligne multi-joueurs

Après avoir ciblé les universités de Hong Kong durant les manifestations étudiantes en février dernier afin de collecter des données, le groupe de pirates d’origine chinoise Winnti reprend du service en s’attaquant  au secteur du jeu vidéo en Asie. Ce n’est pas la première fois que ce groupe de hackers cible les éditeurs de jeux vidéo, c’est même sa spécialité. Détectée par la société de sécurité ESET, l’attaque a cette fois concerné des serveurs de jeux multi-joueurs très populaires en Asie. Sans les citer, ESET a déclaré que les éditeurs de ces jeux se trouvent en Corée du Sud et en Asie.

Dans au moins une attaque, les pirates ont réussi à s’infiltrer et prendre le contrôle du serveur servant de « chef d’orchestre » pour la plateforme en ligne de l’éditeur. Ils ont ainsi pu implanter des logiciels malveillants directement dans les jeux des utilisateurs. C’est en détectant l’un d’entre eux, baptisé PipeMon que les...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef