En analysant une base de données qui comprend trois milliards d'utilisateurs, Microsoft a découvert que des dizaines de millions de mots de passe déjà piratés étaient toujours utilisés pour accéder à ses services.
Cybersécurité : des millions d'utilisateurs utilisent des mots de passe déjà piratés

44 millions ! C’est, selon le laboratoire de recherche contre les menaces de Microsoft, le nombre d’utilisateurs de l’ensemble des services de la firme réemployant des identifiants qui ont déjà été piratés par le passé. Ce chiffre a été obtenu en traitant une base de données recensant plus de trois milliards d’identifiants qui ont « fuité » sur Internet.

En menant une analyse comparative avec les comptes de ses utilisateurs, le géant de l’informatique sait désormais que des dizaines de millions de ses utilisateurs exploitent toujours ces identifiants déjà piratés. Microsoft leur a donc envoyé un message pour leur demander de modifier leur mot de passe de façon urgente.

Il faut dire que si, pour la plupart des comptes, il est désormais nécessaire d’utiliser des mots de passe contenant, au moins une majuscule, des caractères spéciaux et des chiffres, près de deux internautes sur trois utilisent systématiquement ce sésame pour pratiquement tous...