Confinement et connexion internet : il va falloir s’adapter

A situation inédite, comportement inédit. Arthur Dreyfuss l’assure : "Plus de 15 000 techniciens et ingénieurs de tous les opérateurs télécoms sont mobilisés pour que les réseaux tiennent. Nous nous adaptons, nous travaillons avec les pouvoirs publics pour adapter la capacité de nos réseaux. Les opérateurs sont pleinement mobilisés. Les réseaux télécoms sont vitaux à la bonne marche du pays et nous travaillons d'arrache-pied pour faire en sorte qu'ils puissent fonctionner."

Pour cela, les gestes du quotidien vont devoir être changés. "Par exemple, quand vous êtes à la maison, il vaut mieux se mettre en wifi pour téléphoner, pour travailler, pour communiquer, pour s'informer", explique le président de la FFT, à franceinfo.

Ce geste simple permet de passer sur les réseaux fixes (qui ont une capacité plus grande que les réseaux mobiles), via les box.

Selon l’opérateur espagnol Telefonica, l'utilisation des téléphones portables a augmenté d'environ 50% pour la voix et de 25% pour les données, note Cnews. Il a ainsi préconisé de "ne télécharger que les documents vraiment nécessaires" ou alors de patienter jusqu’aux "heures creuses" de la nuit pour le faire.

Que pourrait-il se passer si chacun ne se responsabilise pas ?

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.