Succession : choisissez un administrateur

Tout comme le tuteur testamentaire, l’administrateur est désigné par testament, et le reste jusqu’à la majorité de l’enfant. La différence s’établit par le fait que l’on "peut expressément désigner les biens qui font l’objet de l’administration et les pouvoirs donnés au tiers administrateur", notifie Stéphane Absolu.

Le tiers administrateur dispose néanmoins du patrimoine et peut décider de la cession d’un actif. Aussi, "il peut très bien décider de disposer des biens contre l’administration légale du parent", alerte l’expert. Définir ses attributions est donc primordial.

Quid de la dernière option ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.