A l'heure où les publications scientifiques alarmantes concernant les changements environnementaux se multiplient, des chercheurs ont peut-être trouvé la solution : cultiver des protéines issues de microbes pour diminuer notre consommation de viande de bœuf et d'agneau. Zoom sur cette étude parue dans Nature.
Vous ne devinerez jamais par quoi pourrait être remplacée la viande

A l'heure où les publications scientifiques alarmantes concernant les changements environnementaux se multiplient, des chercheurs ont peut-être trouvé la solution : cultiver des protéines issues de microbes pour diminuer notre consommation de viande de bœuf et d'agneau. Zoom sur cette étude parue dans Nature.D’après un candidat de Top Chef aux propos quelque peu sexistes, tout ce qui est petit est mignon. Et tout ce qui est microscopique est moins polluant ? C’est en tout cas ce que suggère une nouvelle étude parue le 4 mai 2022 dans la revue Nature.L'agriculture bovine, l'une des plus polluantesUn steak de bœuf de 100g représente 1 500 litres d’eau (selon la méthode Waterfootprint) et 1,3 kilo eq-CO2.  L’élevage de bovins est parmi les cultures les plus polluantes. En cause ? L'émission de méthane due aux rots des ruminants, la déforestation pour produire leur alimentation -qui réduit le nombre d'arbres capables d'absorber du co2- et la consommation élevée d'eau que tout cela représente. Pas étonnant donc que le système alimentaire mondial représente ⅓ des émissions de gaz à effet de...

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !