PHOTOS : top 10 des gâteaux trop bons à déguster en Europe
Les températures commencent à baisser et on a tendance à rechercher des sources de chaleur (feu de bois, chocolat chaud, destinations exotiques). Les gâteaux en font partie et en Europe on a de quoi faire. Avec la participation d'Holidu, on vous propose un tour d'Europe des meilleures gourmandises. 

Sachertorte - Vienne, Autriche

1/10
Sachertorte - Vienne, Autriche

La Sacher est le choix d’excellence pour tous les amoureux du chocolat et c’est l’une des spécialités culinaires les plus connues de la capitale autrichienne. La légende raconte que ce gâteau est né en lors d’un important dîner à la Cour. Le chef serait tombé malade ce soir-là et le jeune Franz Sacher, encore en apprentissage, dût s’occuper du dessert. Il se dit que le Chancelier autrichien Von Metternich l’aurait prévenu d’un sévère "Ne me fais pas honte ce soir !". Ces paroles en tête et une énorme responsabilité sur les épaules, Franz créa ce gâteau maintenant connu au quatre coins du monde sous le nom de Sachertorte. 40 ans après cette éprouvante soirée, Eduard Sacher, le fils de Franz, ouvre le fameux Hôtel Sacher à Vienne où la meilleure Sacher peut encore être dégustée aujourd’hui.

Torta Caprese – Rome, Italie

2/10
Torta Caprese – Rome, Italie

+ d'info :Holidu

Tarte au citron meringuée – Paris, France

3/10
Tarte au citron meringuée – Paris, France

La Torta Caprese combine chocolat et gâteau, ce qui en fait un dessert très prisé des Italiens. Ce merveilleux dessert est un classique italien tirant son nom de l’île de Capri. La légende raconte qu’une princesse autrichienne mariée au roi de Naples souhaitait déguster une Sachertorte. Heureusement, le chef ne connaissait pas la recette et décida de préparer un gâteau aux amandes, inventant ainsi la Caprese. Ce gâteau sans farine est délicieux et également parfait pour les personnes intolérantes au gluten.

Toucinho do Céu - Lisbonne, Portugal

4/10
Toucinho do Céu - Lisbonne, Portugal

D’après un sondage du BVA, la tarte au citron meringuée est le dessert préféré des français. Néanmoins, la gastronomie internationale n’a pas encore su s’accorder sur son origine. Serait-elle Française, Britannique, Américaine, Suisse ? Pour les Français, cette délicieuse tarte pourrait bien venir de Menton, la capitale du citron. Quelle que soit son histoire, l’équilibre parfait entre l’acidité de la crème de citron et la douceur de la meringue a su gagner le cœur des Français depuis le XIXème siècle.

Voir la suite du diaporama

Gâteau aux noix d’Engadine – Zurich, Suisse

5/10
Gâteau aux noix d’Engadine – Zurich, Suisse

Toucinho do Céu (le bacon du paradis) est l’un des nombreux desserts traditionnels portugais. Ce gâteau, créé dans le couvent d’Odivelas, dans la région de Lisbonne, est un mélange de sucre perlé, d’amandes en poudre, de jaunes d’œufs auxquels est parfois ajouté du doce de gila (une sorte de confiture de courge de Siam). Le nom Toucinho do Céu lui vient de son ingrédient d’origine : le lard. On retrouve ce gâteau aux quatre coins du Portugal avec de légères variations entre les régions, les plus connus se trouvant à Guimarães, Murça et Trás-os-Montes.

Victoria Sponge – Londres, Royaume-Uni

6/10
Victoria Sponge – Londres, Royaume-Uni

Le Bündner Nusstorte est un gâteau traditionnel suisse consistant en un biscuit au cœur de noix caramélisées, originaires du canton des Grisons. Cette pâtisserie fut inventée par Fausto Pult en 1926 et se différencie des précédents gâteaux de noix par sa séparation nette entre la pâte et les noix non hachées.

Prinsesstårta - Stockholm, Suède

7/10
Prinsesstårta - Stockholm, Suède

Ce gâteau aérien est nommé d’après la reine Victoria qui adorait en déguster une part au goûter pour accompagner son thé. Le Victoria Sponge traditionnel est servi avec de la confiture de framboises et de la crème fouettée, ajoutant ainsi une dose de douceur (et de calories) à la recette classique.

Tarta de Santiago - Madrid, Espagne

8/10
Tarta de Santiago - Madrid, Espagne

Ce gâteau traditionnel suédois était, à ses débuts, surnommé le "gâteau vert" du fait de sa couleur. La recette originale diffère légèrement de celle utilisée aujourd’hui puisque la Prinsesstårta ne contenait alors pas de pâte d’amandes. Jenny Åkerström, l’inventrice de cette pâtisserie, était enseignante en tâches domestiques dans une école de filles et les princesses Margaretha, Märtha et Astrid figuraient parmi ses élèves. Le gâteau vert était leur dessert préféré et fut donc renommé en leur honneur. La dernière semaine de septembre est aujourd’hui dédiée au célèbre gâteau en Suède et lors de la naissance de la petite princesse suédoise Estelle en 2012, le gâteau tomba en rupture de stock dans tout le pays.

Käsekuchen – Berlin, Allemagne

9/10
Käsekuchen – Berlin, Allemagne

Ce gâteau de Galice est connu dans toute l’Espagne grâce aux fameux Camino de Santiago. On le retrouve dans de nombreux cafés, restaurants et pâtisseries. C’est l’icône de Santiago de Compostelle où on le déguste d’autant plus pendant les célébrations de l’Apôtre Santiago en juillet et en août. La Tarta de Santiago fut mentionnée pour la première fois en 1577 mais il faudra attendre 1828 pour trouver la recette telle qu’on la connait aujourd’hui, avec l’amande comme ingrédient phare.

Le merveilleux – Bruxelles, Belgique

10/10
Le merveilleux – Bruxelles, Belgique

La plus ancienne recette de cheesecake est grecque mais le cheesecake a conquis le cœur des allemands depuis le XVIème siècle. On trouve, dans toute l’Allemagne, de très nombreuses variations : que ce soit avec un fond en pâte levée, des raisins secs dans l’appareil au fromage, voire en tant que gâteau à la crème. Une chose reste inchangée : le Käsekuchen est toujours délicieux.