Votre mère vous a toujours dit de ne pas vous baigner après avoir mangé et, maintenant que vous êtes parent, vous répétez à votre tour cette mise en garde. Mais vous êtes-vous déjà demandé si cet avertissement était fondé ? On s’est posé la question pour vous.
Risquez-vous une hydrocution juste après avoir mangé ?

Votre mère vous a toujours dit de ne pas vous baigner après avoir mangé et, maintenant que vous êtes parent, vous répétez à votre tour cette mise en garde. Mais vous êtes-vous déjà demandé si cet avertissement était fondé ? On s’est posé la question pour vous.Qu'on parte en juillet ou en août, il y a une chose qui nous met d'accord : les pique-nique en famille sur la plage. Si ces moments sont très plaisants, ils s'accompagnent souvent d'une frustration pour les enfants qui ont l'interdiction d'aller nager après avoir mangé. A en croire nos parents, il faudrait attendre 2 à 3 heures après le repas. Selon eux, si l’on fait une bombe dans la piscine avant la fin de la digestion, on risquerait l’hydrocution. Est-ce vrai ?Pour comprendre si cette idée est justifiée, il faut d’abord comprendre qu’une hydrocution est le résultat d’un choc thermique. Dans le cas du lien digestion-baignade, on estime que notre température corporelle serait si chaude à cause de l’effort de la digestion que nos artères se dilateraient. C'est pour cela qu'on entend souvent dire qu'il faut 3 heures après le repas...