Sommaire

13. Le bolet satan© Creative Commons

14. L'amanite phalloïde

Comment la reconnaître ? L'amanite phalloïde (''Amanita phalloides'', ou oronge verte) est un champignon avec un chapeau convexe, le plus souvent verdâtre mais parfois jaunâtre, brun ou blanc. Le dessous du chapeau se caractérise par des lames blanches assez serrées. La chair est blanche et l'odeur subtile ou nauséabonde, selon l'âge. Le pied porte un anneau et sa base est entourée d'une volve.

Sa toxicité : L'amanite phalloïde est l'un des champignons les plus toxiques. Ce n'est pas pour rien qu'elle est connue sous le nom de "calice de la mort" ! Elle est mortelle : un seul champignon de taille moyenne peut causer la mort par empoisonnement.

Espèces semblables : Sa couleur verdâtre et l'anneau de son pied sont assez caractéristique de l'amanite phalloïde. On peut la confondre avec deux autres champignons du genre des amanites, tout aussi toxiques : l'amanite vireuse (''Amanita virosa'') qui se rencontre dans les bois feuillus, et surtout en montagne et dans la moitié nord de la France d'août à octobre ; et l'Amanite printanière (''Amanita verna'') qui pousse de mai à septembre dans les régions méridionales, où elle est fort heureusement assez rare, et sur des terrains siliceux dans les forêts de feuillus (châtaigniers, chênes) ou d'arbres à aiguilles.

Sa saison : De juillet à décembre.

Où l'éviter ? On trouve l'amanite phalloïde dans toutes les régions, et tout particulièrement en forêt sous les résineux et feuillus.

''Photo © Archenzo''

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.