Pas un été sans acheter du concombre. C’est LE légume de l’été par excellence. Il est peu calorique, riche en eau, économique et rafraîchissant. Il permet de faire plein de choses pour se régaler tout au long de la saison. On vous dit tout sur ce qu’il faut faire et ne pas faire pour le conserver correctement.
Cette erreur que l'on fait tous pour conserver nos concombres

Pas un été sans acheter du concombre. C’est LE légume de l’été par excellence. Il est peu calorique, riche en eau, économique et rafraîchissant. Il permet de faire plein de choses pour se régaler tout au long de la saison. On vous dit tout sur ce qu’il faut faire et ne pas faire pour le conserver correctement.Bien le choisirC’est le secret avant de parler de conservation. Vous devez impérativement acheter un concombre bien ferme et non flétri. Si la fleur est encore présente, c’est un grand signe de fraîcheur. Plus le concombre est gros, plus la partie graine (c’est la partie la plus aqueuse) prend le pas sur la chair croquante du concombre. Vous le préparez comment votre concombre ?Le concombre râpé est l’indispensable du Tzatzíki, ce mezzé que l’on adore servir avec du pain pita. En dés ou en tranches, il fait le bonheur des salades grecques et de toutes les salades du bassin méditerranéen, sans oublier le taboulé. On peut en faire de délicieux gaspachos mais aussi l’ajouter dans tout type de sandwich ou de wraps. Il se marie avec tous les fromages frais, avec la menthe ou l’aneth,...