La reprise a été dure pour tout le monde. Fini le soleil, la plage, les cocktails et les activités ludiques, place au travail ! Pour éviter un syndrome de mornophobie aigüe, voici quelques conseils.
Istock
Sommaire

Planifier les prochaines vacances

Les vacances sont terminées, vive les prochaines vacances. Voilà la bonne attitude. Prenez votre planisphère, explorez le monde à la recherche de votre prochaine destination. Ça marche aussi avec la carte de la France, on vous rassure il y a largement de quoi découvrir. Où aimerais-je être dans 3 mois ? 6 mois ? 9 mois ? Voilà des questions qui peuvent aider à trouver son prochain voyage. Une fois la destination trouvée, prenez votre billet d'avion et vous aviserez plus tard pour ce qui concerne les logements : à la fin des vacances il ne reste plus beaucoup d'argent sur le compte. Au moins, ça c'est fait et vous avez l'opportunité de rêver de cet ailleurs.

Nutrition : continuer à se faire plaisir

Non à la dictature du régime pour perdre tous les kilos emmagasinés cet l'été. Pendant un mois, il est encore possible de consommer les produits que l'on retrouvait sur notre lieu de vacances (fruits de mer, poissons, fruits et légumes, etc.), alors il faut en profiter. Revisitez vos plats favoris, faites un barbecue quand le temps s'y prête et invitez vos proches. Il n'y a rien de tel pour prolonger l'été. En octobre, vous pourrez repasser aux choses sérieuses. Le temps des soupes is coming.

Trouver son activité sportive

S'il y a bien une habitude qui est difficile à remettre en route à la rentrée, c'est le sport. Toutes ces semaines passés à se laisser aller n'ont certainement pas aidés. Alors, on prend le taureau par les cornes, on regarde les activités disponibles autour de chez soi, il existe dans les villes les forums des associations qui permettent de découvrir les disciplines, et c'est parti. Pour faire le plein d'endorphines et chasser les idées noires, rien de tel qu'un bon footing ou une séance de training de votre choix.

Le moindre rayon de soleil compte

L'effet du soleil (et de la lumière qu'il diffuse) sur notre moral n'est plus à prouver. Il nous rend plus souriant, plus énergique, plus motivé car sa lumière arrête la synthèse d’une hormone particulière, la mélatonine. Le retour des vacances rime souvent avec une perte de cet afflux de lumière, donc une baisse de régime en terme d'énergie positive. Pour contrecarrer ce phénomène, profitez des moindres rayons du soleil pour sortir. Faites votre pause déjeuner dehors sur un banc ou en terrasse, la tête en l'air. Le soir, en sortant du travail, allez courir face au soleil et arrêtez vous le matin pour regarder cette lumière qui va tant nous manquer en hiver. De plus, cela ralentira la lente disparition de votre teint hâlé. Argument de taille !

Trier ses photos de vacances sans nostalgie

"Votre mémoire est saturée". Ceci n'est pas le message qui s'affiche au sommet de votre cerveau, mais sur votre téléphone mobile. En cause, les centaines de photos prises pendant les vacances. Il est souvent difficile de se motiver à les ranger, mais c'est en fait un acte fondateur. Tout d'abord, cela permet de vous retirer une source d'encombrement dans votre quotidien. Repousser chaque jour le moment où l'on doit transférer ses photos sur son disque dur, on le fait tous. Prenez les devants et prenez un temps pour vous souvenir, sans nostalgie, à ces merveilleux moments que vous avez vécus. Si vous étiez plusieurs à les partager, organisez une soirée pour revoir ces photos autour d'un bon repas. C'est convivial.

Gérer les dossier en retard avec une main de fer

Il vous regarde du coin de l'oeil depuis des semaines, voir des mois, il est insistant et il veut que vous vous attaquiez à son cas. Lui ? C'est le fameux dossier que l'on a tous chez nous et dont on ne veut surtout pas s'occuper sous peine de terminer avec une barre au crâne. Assurances, mutuelles, RSI, impôts, réclmations à faire, factures impayée, etc. Chacun à son petit jardin secret dans lequel trône l'ennui de la rentrée. C'est simple. Vous vous dirigez vers lui, vous l'ouvrez et tant que ce n'est pas réglé, vous ne le refermez pas. La tâche semble souvent plus ardue qu'elle ne l'est réellement une fois que l'on a plongé les mains dans le cambouis. Vous serez libéré d'un poids quand ce sera terminé … Enfin, jusqu'au prochain.

Prévoir des sorties tous azimuts

Où que vous soyez, il y a quelque chose à voir ou à faire. Expositions, concerts, cinéma, balades en pleine nature, plage, ce ne sont pas les propositions qui manquent. Enfermez-vous intelligement quand il ne fait pas beau et dès qu'il fait un peu meilleur trouvez une activité en plein air. C'est indispensable pour se sentir bien. Pour information, la sieste dans les règles de l'art, c'est à dire affalé sur son canapé, sans alarme réveil, est une activité comptabilisée.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.