Puy-du-Fou, DRCreative Commons
Suite de notre balade dans les territoires de France avec la Vendée. Sites incontournables, activités à faire et spécialités à goûter… Planet vous dit tout.
Sommaire

L’incontournable en Vendée : le Grand Parc du Puy du Fou

Si la Vendée gagne en notoriété ces dernières années, c’est bien grâce à son parc d’attractions : le Puy du Fou. Reconnu meilleur Parc du monde et meilleur parc d’Europe en 2014, il propose des spectacles sur la vie au Moyen Age mais aussi, et surtout le plus grand spectacle de nuit au monde : la Cinéscénie. Le spectacle « Le Dernier Panache », véritable théâtre vivant constitué de technologies innovantes mixées avec le jeu de scène des comédiens, a reçu en 2016 de nombreux prix partout dans le monde. En 2018, prenez le large avec la nouvelle création originale du Puy du Fou: "Le Mystère de La Pérouse". Un voyage mystérieux sur des mers inconnues à bord d’un bateau du 18e siècle pour découvrir l'odyssée de la mythique expédition de La Pérouse.

A lire aussi : Vacances à la plage : quels sont vos droits ?

Ventée : Noirmoutier et ses marais salants

La Vendée est l’un des rares départements à posséder des îles : l’île d’Yeu et l’île de Noirmoutier. Si la première est sauvage et vaut le coup d’œil, la seconde est un véritable coup de cœur. Son château, sa variété endémique de pommes de terre (bernotte) ou encore, son mythique passage du Gois ont fait de Noirmoutier un endroit de passage incontournable pour quiconque se rend sur la côté vendéenne. Si vous aimez l’ambiance bord de mer, les bateaux amarrés au port, les ruelles chargées d’histoire et les marchés, alors vous aimerez Noirmoutier. Le vélo est le moyen idéal de découvrir cette île dont la particularité est de posséder des marais salants qui recouvrent un tiers de l’île. Impossible de passer à côté. Vous pouvez les visiter en été et au début de l’automne, et découvrir le travail des sauniers qui récoltent le sel de manière artisanale.

Le produit phare de Vendée : la brioche vendéenne

La brioche est partout en Vendée et c’est un délice. Autrefois dégustée le dimanche de Pâques ou encore à l'occasion de grandes fêtes de familles (mariages et communions), la "galette pâcaude", appelée désormais brioche vendéenne, est sans conteste le produit de Vendée le plus connu à l'extérieur du département. La tradition veut que les mariés s'adonnent à la "danse de la brioche". Posée sur une "civière" tenue par deux personnes, la brioche, pouvant peser jusqu'à 30 kg, est alors portée par tous les invités du mariage le temps d'une danse. C’est à voir.

La brioche vendéenne bénéficie depuis 2003 du Label Rouge et d'un Indication géographique protégée (IGP) garantissant son origine.

Le jambon vendéen, la sardine de Saint-Gilles croix de Vie (Label Rouge) ou encore la mogette, ces haricots blancs en sauce, sont quelques-uns des autres produits qu’il faut déguster lorsque l’on se rend en Vendée. C’est aussi le 4e département producteur de foie gras de France avec plus de 800 éleveurs.

Insolite : les vins de Vendée

Si la Vendée est réputée pour ses superbes plages, c’est aussi une terre de vin. Le vignoble des Fiefs Vendéens (AOC) désigne depuis 2011 une appellation d'origine contrôlée. Ses vignes se trouvent dans le sud du département, sur cinq terroirs distincts : Brem sur Mer, Chantonnay, Mareuil sur Lay, Pissotte et Vix.

La bonne adresse de Vendée : le domaine Coirier

Regroupant vignerons, producteurs, éleveurs de vins de terroir en AOC, faisant partie des Fiefs Vendéens sur les côteaux de Pissotte, le domaine Coirier accueille les visiteurs de passage toute l’année. Ils peuvent déguster et acheter du vin blanc, rosé ou rouge. Le domaine domine le massif forestier de Mervent-Vouvant. Accueil sur la cave du domaine toute l'année. Cave ouverte les mardis, jeudis, vendredis et samedis de 9h00 à 12h, et de 14h30 à 18h.

Vendée : le saviez-vous ?

Ventre à choux ! Vous avez sans doute entendu de ce «petit surnom» donné aux Vendéens. On le doit au fait que, durant la guerre de Vendée, les Vendéens s'allongeaient à plat ventre dans les champs de choux afin de se cacher des ennemis de la République.