Après plus de deux ans de rénovation, la piscine Molitor rouvre enfin ses portes. Rebaptisé MLTR, ce célèbre bassin du 16e arrondissement de Paris qui avait fermé ses portes en 1989 fait donc peau neuve. Les architectes qui ont travaillé sur ce projet ont toutefois veillé à conserver l’identité de cette piscine mythique. Devenu un complexe de luxe, celle-ci se compose ainsi toujours de ses mosaïques des années 30, de son fameux jaune "tango" sur les murs et de ses garde-corps d’origine. Aperçu en images.

Bienvenu à la piscine Molitor !

© AFP

©AFP

C’est là que le bikini serait apparu en 1946, que les Parisiennes venaient bronzer seins nus et que de grandes fêtes étaient organisées. Inauguré en 1929 et fermé en 1989, la fameuse piscine Molitor rouvre enfin ses portes. Après deux ans et demi de travaux, ce mythique bassin parisien est aujourd’hui un luxueux complexe hôtelier comprenant, bien évidemment, une piscine extérieure de 46 mètres, mais également un bassin intérieur de 33 mètres, un hôtel 5 étoiles, un restaurant et un spa. Soucieux de conserver le style Art Déco propre à ce lieu classé monument historique, les architectes ont ainsi restauré les mosaïques et les vitraux d’origine et conserver la couleur jaune « tango » des murs. Et alors que pendant près de 25 ans, la piscine Molitor a été laissée à l’abandon et investie par des tagueurs, une galerie de photos rappelant cette époque a même été créée. Mais tout le monde ne pourra pas se baigner dans ce véritable bijou architectural. Seuls les clients de l’hôtel et les quelques 1 000 membres du club très sélect auront ce privilège. Ces derniers devront toutefois s’acquitter d’un droit d’entrée de 1 200 euros et d’une cotisation annuelle de 3 300 euros.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet