Les Français et les Françaises deviendraient-ils de plus en plus coquins ? C'est en tout cas, ce que semble conclure un sondage IFOP paru en Novembre 2020. Mais dans quels territoires vivent ces amateurs et amatrices de sensations fortes ?
Classement : quelles sont les villes les plus obsédées de France ?

Le diaporama illustre la répartition de la demande par villes pour les vibromasseurs à l’échelle nationale. Données : sondage Idéalo 2019.

En 1992, seulement 7% des personnes interrogées admettaient avoir déjà utilisé un sextoy, rapporte Néon. Près de 30 ans plus tard, plus de la moitié des Françaises et des Français sondés reconnaissait être parfois amateur de ce genre d’objet. Doit-on y voir un effet du confinement ? Pas forcément car la tendance est clairement à la hausse sur les dix dernières années. L’étude de l’IFOP montre néanmoins que cet usage des sextoys reste assez occasionnel. Seulement 1% de la population interrogée déclare utiliser ces objets de manière quotidienne. Autre point à relever, les hommes utilisent autant les sextoys que les femmes. Les courbes se suivent de très près.

Mais où en achète-t-on le plus ? Réponse dans notre diaporama.

Vers la fin d’un tabou ?

Le sextoy est-il en passe de devenir un objet de consommation comme un autre ? Certaines marques semblent le penser. L'enseigne de distribution  Monoprix a récemment indiqué que ses rayons allaient désormais accueillir une trentaine d’objets coquins, nous rapporte le site Femina. Une démarche qui s’inscrit dans la volonté de démocratiser et d’en finir avec le tabou des objets coquins. " Nous souhaitons rendre accessible et démocratiser l'accès au plaisir. En nous implantant dans les rayons de cette grande enseigne de distribution, nous continuons de briser les tabous sur les jouets intimes" a ainsi déclaré Patrick Pruvot, fondateur de la marque qui sera commercialisée chez Monoprix. 

En revanche seulement, 5% des amateurs d’objets coquins confient en avoir parler avec leurs parents et 10% avec le corps médical. 

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.