Les eaux bouillonnantes du Heidenbad

A proximité du col de Bramont, cette cascade semble dévaler les Vosges. Elle a d’ailleurs inspiré de nombreux illustrateurs et autres écrivains depuis le xixe siècle. Certains parlent de « roches cyclopéennes, de gouffres mystérieux », ou y voient des fées légendaires. Vous vous trouvez à proximité du Rothenbachkopf, qui culmine à mille trois cent seize mètres, près de sept cents mètres plus haut, où la Thur prend sa source. C’est ici la partie non aménagée de cette rivière tumultueuse. Au milieu d’une forêt très variée (hêtres, aulnes, frênes), vous descendez le chemin, qui, dans sa seconde partie, est constitué de près de cent cinquante marches en bois.

Vous avancez jusqu’au pied de la cascade, qui vous éclabousse un peu. Si vous êtes discret, vous apercevez peut-être un oiseau brun avec un plastron blanc : un cincle plongeur, capable de nager sous l’eau ! Difficile, dans ce cadre si verdoyant, d’imaginer que la cascade n’a pas toujours été un lieu de promenade. Au début du xxe siècle, l’énergie de la chute d’eau a été utilisée pour l’industrie textile. En aval florissaient des usines de tissage et des filatures. Mais aujourd’hui, cette activité est en perdition. Le développement touristique a pris le relais.

Cascade de Wildensteinroute départementale 1368820 WildensteinTél. : +33389822847http://www.parc-ballons-vosges.fr

Tarifs : Un topoguide sur ce sentier est en vente dans les offices de tourisme et à la mairie de Wildenstein (3 €). Horaires : Accès libre. Sentier balisé. Marches en bois glissantes par temps de pluie. En cas de neige ou de verglas, l'accès est fermé.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.