Et si vous visitiez la France autrement ? Par exemple en découvrant des lieux complètement insolites et originaux. C'est ce que nous vous proposons à travers cette balade dans les sentiers les plus rocambolesques que compte l'Hexagone. Découverte garantie. 
5 lieux insolites à visiter en France

Le Palais Idéal du Facteur Cheval

1/5
Le Palais Idéal du Facteur Cheval

A Hauterives, dans la Drôme, est érigé un monument unique au monde qui attire chaque année plus de 100 000 visiteurs. Il a été bâti entre 1879 et 1912 par Ferdinand Cheval, facteur, artiste et surtout autodidacte. La particularité de ce lieu, d'une architecture remarquable, est qu'il n'appartient à aucun courant artistique. Sur 26 mètres de longueur et 6 mètres de hauteur, l'artiste a empilé des pierres aux formes incroyables pour façonner une architecture totalement incroyable. Ferdinand Cheval a réalisé cette œuvre après ses tournées. Il récupérait des cailloux et les assemblaient, bien souvent éclairé à la chandelle. Son œuvre colossale s'inspire des cartes postales et des calendriers des postes qu'il distribuait. On peut ainsi voir à l'Est de l’œuvre un tombeau égyptien. Il érige ensuite un escalier tournant donnant sur la terrasse. Sur la façade ouest, le facteur a construit un temple hindou, un château du Moyen-Age et une mosquée. Enfin au sud, sous des arbres, il crée un petit musée de pierre. Partout sur l'édifice, le facteur a inscrit ses pensées. On peut notamment lire celle-ci : "Travail d'un seul homme". 

Le village de Gorodka

2/5
Le village de Gorodka

La "Dame aux coquillages" de l'île Penotte

3/5
La "Dame aux coquillages" de l'île Penotte

A quelques encablures de Sarlat-la-Canéda, en Dordogne, une bourgade artistique surréaliste vous ouvre les portes de son mystérieux univers. Il s’agit du village de Gorodka. Créé dans les années 70 par le plasticien Pierre Shasmoukine, cet endroit est considéré aujourd’hui comme l’une des plus grandes galeries d’art singulier en plein air du monde rural. Étendu sur 2 hectares, ce petit monde féerique se compose de près de 500 œuvres réalisée par l'artiste. "Gorodka n’est que la mise en place par un artiste hors école d’un concept surréaliste dans un espace géographique non précis", précise Pierre Shasmoukine sur son site Internet. A Gorodka, on trouve essentiellement des œuvres picturales et sculpturales exposées dans cinq galeries, trois autres galeries sont consacrées à la mise en avant d’autres artistes du mouvement et à en exposer les créations. Il est également possible de voir une cinquantaine de réalisations de Pierre Shasmoukine dans la forêt alentour. On y aperçoit notamment des sculptures en néons érigées à partir de matériaux de récup'. La visite s’effectue de préférence de nuit via l’un des trois parcours lumières proposés. L'été, il est possible de visiter cet endroit magique jusqu'à minuit.

Musée Robert Tatin

4/5
Musée Robert Tatin

En Vendée, dans la ville côtière des "Sables d'Olonne", il existe un quartier atypique complètement insolite, pittoresque et drôle. Il s'agit de "l'île Penotte", qui, contrairement à ce que son nom indique, n'en est pas une. Ce qui fait la renommée de cet endroit, ce sont les façades ornées de mosaïques de coquillages réalisées par celle qu´on nomme la «Dame aux coquillages». Depuis 1997, Danièle Arnaud-Aubin multiplie les fresques sur tous les murs avoisinants, et ce pour le plus grand plaisir des habitants du quartier et des badauds de passage. Elle les réalise avec des coquillages du cru : bulots et bigorneaux, huîtres, palourdes, coquilles Saint-Jacques, moules et autres coquillages exotiques, comme des nacres ramenées de lointains voyages. La "Dame aux coquillages" collabore également avec le Musée du Coquillage dont elle est l'une des meilleures ambassadrices et qui lui fournit de splendides spécimens, qui proviennent surtout des Philippines, premier site de récolte de coquillages au monde....

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !