France Gall est décédée dimanche 7 janvier des suites d'un cancer à l'âge de 70 ans. De la mort de son mari Michel Berger à la perte soudaine de sa fille de 19 ans, la chanteuse a dû affronter bien des épreuves. Retour sur les drames qui ont ponctué la vie de l'artiste.
AFP

Une enfant de la balle

France Gall de son vrai nom Isabelle Gall est née le 9 octobre 1947 à Paris au sein d’une famille d’artistes. Son père n’est autre que Robert Gall, chanteur et compositeur qui a écrit, entre autres, la chanson La Mamma pour Charles Aznavour. Sa mère, quant à elle, est la fille de Paul Berthier, co-fondateur de la célèbre chorale de garçons des Petits Chanteurs à la croix de bois. Très jeune, la petite Isabelle a été bercée par l’univers de la musique, elle a appris à jouer du piano et de la guitare. Poussée par son père, elle enregistre ses premières chansons en 1963 avant de signer un contrat dans la maison de disques Philips. 

Le talent d’Isabelle devenue France Gall n’échappe à personne et la carrière de la jeune fille est supervisée d’une main de maître par le directeur artistique de Serge Gainsbourg, Denis Bourgeois. Son premier album Ne sois pas si bête est un succès et les chansons de France Gall deviennent très populaires. S’en suivent des collaborations avec des paroliers de renom comme Joe Dassin ou encore Pierre Delanoë. L’album Charlemagne, écrit par son père, confirme le succès populaire de France Gall. 

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.