2. Le choix d'une lasure adaptée

La teinte d'origine du bois ayant nécessairement une influence sur la couleur de finition, il est important de choisir une lasure adaptée à la nature du bois à traiter. Ainsi, il faut savoir que les lasures classiques (les incolores qui s'utilisent à l'intérieur comme à l'extérieur sous un abri) conservent l'apparence naturelle du bois et que les colorées - bien que transparentes - le teintent. Le choix de la lasure dépend donc du goût de chacun.

Cela dit, il est possible d'appliquer une lasure incolore en première couche pour finir par une lasure teintée. Et parfois, l'application d'une sous-couche spécifique est même conseillée. C'est le cas des bois durs et peu imprégnables (chêne, châtaignier...) ou des bois contenant des anti-oxydants (iroko, bois exotiques...). Le Teck, lui, nécessite un produit spécifique comme l'huile.

Quels sont les différents types de lasure ?

Lasure satinée: elle a la particularité d'être très fluide et de contenir une importante proportion de résines. Ainsi, la lasure satinée offre un bel aspect du bois et une excellente résistance aux intempéries. Elle donc assez complète.

Lasure mate: ultra pénétrante, elle assure un traitement parfait. Par contre, elle ne protège pas suffisamment le bois des intempéries.

Lasure haute protection: C'est l'idéal pour aider le bois à résister aux rigoureuses conditions climatiques. Cette haute protection garantit également une bonne longévité.

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.