Ces dangereux parasites pour votre maison : comment identifier une invasion d’insectes ?

Pour savoir si votre maison est infectée, il faut faire la chasse aux déchets que ces insectes rejettent après avoir digéré le bois.

Pour savoir quelle est la variété de parasites à l’œuvre, les spécialistes se repèrent à la fois au type de vermoulure et à la taille des galeries. Celle de la grande vrillette sont, par exemple, d’un diamètre de 3 à 4 millimètres. Les poutres en bois tendre résineux (sapin, pin…) et en peuplier sont particulièrement exposées. Le chêne est moins vulnérable, car son cœur est dur comme de la pierre.

Pour le termite votre maison est un casse-croûte géant. Il dévore jusqu’à la cellulose se trouvant dans les murs et perce tout. Gaines électriques, canalisations, liner de piscine, etc., rien ne l’arrête.

Généralement ces bestioles émergent du sol, par exemple dans une cave, en s’infiltrant par une fissure. Puis, elles colonisent le reste de la maison jusqu’à la charpente. L’apparition de tunnels et de sécrétions à la surface des murs signale souvent la présence de termites. Regardez aussi sous l’évier, car le termite adore l’humidité.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.