© getty

3. L'isolation des combles

Une fois ce bilan réalisé, vous commencerez par colmater les fuites les plus importantes. C'est en général au niveau du toit et du grenier que s'échappent le plus de calories, puisque l'air chaud monte. Si vos combles ne sont pas habitées (combles "perdues"), vous épandrez sur la surface du grenier une couche de matière isolante en vrac (laine de roche, vermiculite, chanvre, etc).

Des entreprises professionnelles peuvent épandre pneumatiquement par soufflage ces matériaux isolants. Si vous devez pouvoir accéder au grenier, non chauffé, par exemple pour étendre du linge et que vous devez marcher sur le plancher du grenier, il sera préférable d'installer l'isolant sous le plancher.

Par contre, si vous souhaitez habiter les combles, l'isolant devra être disposé au plafond, sous forme de bandes à fixer à l'agrafeuse: rouleau de laine de verre ou de laine de roche, films isolants minces (Trisilor, Al-therm 2000, etc.). Les rouleaux isolants comportent parfois un support en kraft et un pare-vapeur.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.