Elles ont de grands enfants qui ont quitté la maison... ou pas et elles racontent avec humour, tendresse et parfois un peu de nostalgie ce qu'elles ont fait de leurs cadeaux de fête des mères.
Fête des mères : Qu'avez-vous fait de vos colliers de nouilles ?

"Il s'est auto-détruit !"

Maï-Eder, mère de Xavier (31 ans) et d'Olivia (34 ans) : Si on compte 5 années de primaire multipliées par deux enfants, il devrait me rester une dizaine de ces oeuvres d'art mais je dois dire que le collier de nouilles résiste mal au temps et que la boîte à camembert ornée de coquillages savamment vernis destinée à devenir un coffret à bijoux finit par ne plus fermer et s'autodétruit inexorablement.

Un jour de déménagement et de grand tri, tous ces objets finissent là où ils auraient déjà dû être depuis des années et dont le sursis n'est dû qu'à l'amour d'un petit enfant pour sa maman...

"Il me reste trois chefs-d'oeuvre"

Maï-Eder (2e partie) : Mais il y a de ces chefs-d'oeuvre qui résistent au temps car ils ont trouvé une espèce d'utilité qui les protège de leur disparition. Il m'en reste trois et j'avoue que je ne sais plus lequel de mes deux enfants en est l'artiste. Il y a la boite à chaussures repeinte de couleurs vives et ornée de paillettes qui depuis 30 ans renferme les papiers de la famille.

Il y a eu aussi le porte aiguille : une espèce de petit chat en feutrine verte cousu à gros points par des petites mains de CM2. Il est toujours dans la boite à couture !

"Caché dans le tiroir à chaussettes"

Maï-Eder (3e partie) : Enfin le dernier cadeau est vraiment une oeuvre d'art puisqu'il s'agit d'une icône artistiquement vieillie au vernis à craqueler et collée sur un support en bois.

Longtemps exposée sur ma commode de chambre, elle est maintenant descendue d'un étage et dort dans un tiroir du dit meuble au milieu d'une foule de chaussettes parce qu'au bout de toutes ces années, le visage triste de pêcheurs à la dérive dans leur barque, même s'il s'agit d'un bout de tableau célèbre, c'est un peu lassant !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.