Affaire Jubillar : le téléphone de Cédric Jubillar au cœur de l'enquête
Avant, pendant et après la disparition de sa femme, Cédric Jubillar a utilisé son téléphone. Ce dernier est au coeur de l'enquête, alors que les gendarmes poursuivent leurs investigations.

L'enquête se poursuit. Une semaine après l'interpellation de Cédric Jubillar, les gendarmes de la section de recherche de Toulouse sont toujours à pied d'oeuvre et poursuivent leurs investigations, à la recherche du corps de Delphine Jubillar. L'espoir de retrouver vivante cette mère de famille de 33 ans a été douché par le procureur de la République de Toulouse vendredi 18 juin, qui a évoqué une "configuration d'homicide conjugal" dans cette affaire. 

Affaire Jubillar : un téléphone entouré de mystères

Cédric Jubillar a été mis en examen pour "homicide volontaire par conjoint" et a été placé en détention provisoire près de Toulouse. Il conteste toute implication dans la disparition de son épouse et son avocat a annoncé qu'il ferait appel de la décision du juge des détentions et libertés. Il reste présumé innocent. Les enquêteurs concentrent désormais leurs recherches autour de Cagnac-les-Mines (Tarn) mais pourraient déployer de nouveaux moyens techniques pour faire toute la lumière sur l'affaire. 

Le téléphone portable de Cédric Jubillar semble être un élément essentiel pour les forces de l'ordre, à la fois avant, pendant et après la disparition de sa femme. Avant, il s'agit de savoir dans quelle mesure le trentenaire avait connaissance de la liaison de sa femme. S'il a nié au début de l'affaire, il a confié par la suite avoir eu connaissance de cette relation amoureuse. Pendant la nuit de sa disparition, il s'agit de savoir si Cédric Jubillar s'est déplacé ou s'il a passé d'autres coups de téléphone. Enfin, après la nuit de sa disparition, les gendarmes cherchent avant tout à appréhender son comportement. Il a notamment envoyé un SMS, "j'ai grillé Delphine !" à un de ses contacts le matin du 16 décembre. Ce n'est pas la seule zone d'ombre qui doit encore être expliquée...

La nuit du 15 au 16 décembre, Cédric Jubillar remet son portable en marche à 3h54

1/6
La nuit du 15 au 16 décembre, Cédric Jubillar remet son portable en marche à 3h54

Selon ce qu'il a expliqué aux enquêteurs, Cédric Jubillar s'est endormi vers 22 heures ce soir-là, laissant sa femme seule avec leur fils. Il a été réveillé vers 3h45 par les pleurs de sa fille, qui avait perdu sa tétine. Le procureur de la République de Toulouse a expliqué le 18 juin que Cédric Jubillar avait remis en marche son téléphone à 3h54 cette nuit-là.

Constatant la disparition de sa femme, il envoie des messages à certaines de ses amies

2/6
Constatant la disparition de sa femme, il envoie des messages à certaines de ses amies

Lors de son audition au début de l'affaire, Cédric Jubillar a expliqué avoir fait le tour de la propriété avant d'envoyer un message à plusieurs amies de sa femme pour leur demander si cette dernière se trouvait avec elles. Il a ensuite prévenu les gendarmes à 4h09 et ces derniers sont arrivés sur place à 4h50.

La nuit du 15 au 16 décembre, il appelle sa femme 180 fois

3/6
La nuit du 15 au 16 décembre, il appelle sa femme 180 fois

Pour tenter de retrouver sa femme, Cédric Jubillar l'a appelée à de nombreuses reprises, d'abord seul, puis en compagnie des gendarmes. Le procureur de la République de Toulouse a expliqué que 180 appels avaient été passés jusqu'au 16 décembre au matin depuis son téléphone vers celui de Delphine Jubillar. Tous sont restés sans réponse.

Des captures d'écran dans son téléphone

4/6
Des captures d'écran dans son téléphone

Selon les informations du Parisien, les enquêteurs ont retrouvé des captures d'écran dans le téléphone de Cédric Jubillar. Ces dernières montreraient "les profils Instagram de plusieurs hommes, dont celui de l'amoureux de Montauban". "Impossible toutefois den déduire que l'époux a identifié à cet instant de manière certaine cet homme qui est alors l'amant de sa femme", ajoute le quotidien francilien.

Voir la suite du diaporama

Des cartes SD de smartphone et une clef USB retrouvées à son domicile

5/6
Des cartes SD de smartphone et une clef USB retrouvées à son domicile

Lors d'une perquisition menée mardi 23 juin au domicile de Cédric Jubillar, les enquêteurs ont mis la main sur des cartes SD de smartphone et une clef USB, rapporte Le Parisien. Elles pourraient contenir plusieurs milliers de photos et de captures d'écran issues des téléphones ayant appartenu à Cédric et Delphine Jubillar.

Des messages adressés à son épouse, sans que l'on sache si c'était avant sa disparition, ont également été mis au jour, selon le quotidien.

Les données du téléphone de Cédric Jubillar seront analysées

6/6
Les données du téléphone de Cédric Jubillar seront analysées

Le téléphone de Cédric Jubillar reste au coeur de l'enquête. On sait que les forces de l'ordre ont procédé à des écoutes les six mois qui ont précédé son interpellation. Les forces de l'ordre pourraient se tourner vers Google afin d'obtenir des données relatives au soir de la disparition de Delphine Jubillar. Géolocalisation, messages envoyés, appels passés... De nombreuses données devraient être exploitées.