Les cabarets parisiensLes cabarets parisiens
Le Crazy Horse, le Moulin Rouge, le Lido, La Nouvelle Eve, Le Paradis Latin... Ces cabarets sont mondialement célèbres. Peut-être parce que les filles qui s'y produisent sont les plus belles du monde, que les ballets sont grandioses et les costumes sublimes... Bienvenue dans les cabarets parisiens !
Sommaire

Le Moulin Rouge

Le Moulin Rouge est une véritable légende, et certainement le plus parisien des cabarets. Il a accueilli entre autres Edith Piaf, Maurice Chevalier, Jean Gabin, Yves Montand, Ginger Rogers, Liza Minnelli, Ella Fitzgerald, Elton John et même Frank Sinatra.

Construit en 1889 par Joseph Oller, inauguré le 6 octobre 1889, au pied de la Butte Montmartre, il a été immortalisé par Toulouse-Lautrec dans 17 de ses œuvres... La célèbre roue rouge du moulin veille sur Pigalle comme une vigie dans la nuit parisienne...

Plus d'informations sur le site du Moulin Rouge

La revue du Moulin Rouge

''Féerie'' ! La revue du Moulin-Rouge porte bien son nom : créée en 2001, elle est composée de 4 grands tableaux principaux conçus pour faire rêver les spectateurs !

Féerie, c'est : - 100 artistes, dont les 60 "Doriss Girls" recrutées dans le monde entier - 1 000 costumes sublimes de plumes, de strass et de paillettes, réalisés dans les ateliers parisiens les plus renommés - des décors somptueux aux couleurs et aux dessins uniques, fabriqués par des artistes italiens - des attractions internationales avec des numéros exceptionnels, dont un fabuleux french cancan !- une musique originale enregistrée par 80 musiciens et 60 choristes...

Plus d'informations sur le site du Moulin Rouge

''Spectacle seul de 80 à 90 euros, spectacle avec champagne de 92 à 102 euros, dîner revue de 150 à 180 euros.''

Le Lido

Le cabaret du Lido a été inauguré en 1946 par les frères Clérico, inventeurs de la formule "dîner spectacle" qui sera copiée partout dans le monde... Cette même année, Margaret Kelly, d'origine irlandaise, surnommée "Miss Bluebell", rejoint le Lido. Depuis, les "Bluebell girls", de Paris à Las Vegas, sont indissociables des revues de cabaret...

Un autre personnage appartient à l'histoire du Lido : René Fraday, qui a débuté sa carrière comme boy de la très célèbre Mistinguett, pour ensuite devenir directeur artistique de 1947 à 1994...Le Lido est LE cabaret des Champs-Elysées, la plus belle avenue du monde... Il accueille quelque 1 500 personnes par représentation, dont 300 sont installées sur un parterre qui s'enfonce dans le sol. Magique !

Plus d'informations sur le site du Lido

La Revue du Lido

Son nom ? ''Bonheur'' ! Crée en 2003, c'est la 26e revue du Lido. Ou le voyage d'une femme à la recherche du bonheur, décliné en quatre tableaux. Elle est menée par les célèbres Bluebell Girls et les Lido Boys Dancers. Un tourbillon de paillettes et de plumes, de lasers, de jeux vidéo, d'animaux, d'effets spéciaux, bref un spectacle moderne et époustouflant !Un jongleur acrobatique, un magicien et ses oiseaux, des jets d'eau, des femmes volantes ainsi qu'un clown musicien égayent ce spectacle. Sans oublier l'orchestre du Lido, ses six musiciens et sa chanteuse.

Fantastique !

Plus d'informations sur le site du Lido

Le Crazy Horse

Le Crazy Horse, alias "Le crazy" est le rendez-vous parisien du nu chic... Son histoire démarre en 1951, lorsque Alain Bernardin entreprend de créer un lieu de spectacle à l'américaine centré autour des femmes.

Le Crazy Horse naît dans un sous-sol d'immeuble de l'avenue Georges V. Tous les courants artistiques poseront leur empreinte dans les lieux : le Nouveau Roman, la Nouvelle Vague, le Nouveau Réalisme et même le Pop Art ! Le cabaret évolue au gré des tendances, et les filles prennent des pseudos gourmands : Candy Capitol, Vanilla Banana, Melba Parachute... Sans oublier Lova Moor, la célèbre meneuse de revue qui épousera son patron.

Le Crazy Horse a revue sa copie en 2007 : nouvelle salle, nouveaux numéros, nouvelles danseuses, nouveau casting, nouvelles projections, nouveaux costumes, nouvelles musiques... ais le cabaret conserve toujours un spectacle unique en hommage à la femme, avec une équipe de danseuses exceptionnelles, sensuelles et glamour.

Après Arielle Dombasle et Pamela Anderson, ce sera au tour de Dita Von Teese de se produire sur scène du 1er au 15 février 2009 à l'occasion de la Saint-Valentin...

Plus d'informations sur le site du Crazy Horse

La Revue du Crazy Horse

Son nom ? ''Crazy Forever'' ! Un show tout en finesse et en sensualité qui magnifie l'art du nu... Le credo de la revue est "érotisme esthétique très sophistiqué, fait de raffinement".

Le spectacle s'ouvre sur la relève de garde royale d'Angleterre avec un magistral "God save our bareskin", suivie d'une "Leçon d'érotisme", un magnifique strip-tease sur canapé glamour et sensuel en forme de bouche...

S'ensuivent 12 tableaux aux noms exotiques, "Va-Va-Voum", "Vestal's Desire", "Blue Taboo"... qui s'enchaînent sur une musique des années 50 et 60.

Depuis toujours, la girl du Crazy est sensuelle, glamour et irrévérencieuse. Depuis toujours, les chorégraphies du Crazy allient un esthétisme sans faille à un humour subtil.Depuis toujours, le Crazy est unique au monde...Fascinant !

Plus d'informations sur le site du Crazy Horse

Le Paradis Latin

Le Paradis Latin est un grand cabaret parisien de la Rive Gauche, en plein quartier de Saint-Germain-des-Prés. Le lieu était à l'origine un théâtre, le ''Théâtre latin'', bâti à l'initiative de Napoléon.C'est après 1830 qu'il devient un des hauts lieux de la vie parisienne, un établissement à la mode, où s'encanaille une clientèle hétéroclite. C'est un peu l'univers de la ''Comédie humaine'' de Balzac : écrivains, poètes, journalistes, hommes politiques et toute une faune "littéraire" hantent la grande salle du sous-sol, qu'ils ont surnommée "l'Abreuvoir littéraire". On y croise Balzac, bien sûr, mais aussi Alexandre Dumas père et fils et, plus tard, Prosper Mérimée...Reconstruit par Gustave Eiffel et inauguré dans sa nouvelle version en janvier 1889, le Paradis Latin est le doyen des cabarets parisiens. Il assure 720 couverts à chaque représentation. Il est aujourd'hui "le" cabaret music-hall érotique de la capitale... En 1977, un certain Jean-Marie Rivière, directeur artistique de son état, monte la revue "Le Paradis latin". Un triomphe qui marquera le renouveau du "Paradis"...Plus d'informations sur le site du Paradis Latin''Spectacle avec champagne à 85 euros, dîner revue de 123 à 179 euros.''

La Revue du Paradis Latin

Son nom ? ''Paradis à la Folie !''C'est un véritable hymne à l'Amour, créé en 2001, qui entraîne ses spectateurs dans l'histoire de l'Amour, ses légendes et son avenir... Le cabaret se transforme en un jardin magique peuplé de danseuses fleurs... Les ballets s'enchaînent dans un esprit et une élégance très "français" : amours des Années folles, griserie des caves de Saint-Germain-des-Prés au lendemain de la Guerre, passions libérées des années 70. En clôture, un french cancan, comme de bien entendu.Festif !Plus d'informations sur le site du Paradis Latin''Spectacle avec champagne à 85 euros, dîner revue de 123 à 179 euros.''

La Nouvelle Eve

Situé au pied de la Butte Montmartre, à Pigalle, La Nouvelle Eve était à l'origine un théâtre construit en 1898 qui portait le nom de Fantaisies Parisiennes.En 1920, il est rebaptisé Gaieté et propose la première revue nue parisienne. Le "Tout Paris" s'en souvient encore... Pendant la Seconde Guerre mondiale, le théâtre devint un cinéma.En 1949, il est entièrement et somptueusement redécoré en style "Belle Epoque". Le plafond étoilé, la piste fluorescente et multicolore, le fronton de scène de style corinthien lui donnent un cachet unique ! Mi-cabaret, mi music-hall, la Nouvelle Eve est aujourd'hui un incontournable des nuits parisiennes...Plus d'informations sur le site de la Nouvelle Eve''Spectacle avec champagne de 49 à 71 euros, dîner revue à 110 euros.''

La Revue de La Nouvelle Eve

D'avril à octobre 2009 : ''Paris je t'aime !''Une quinzaine de danseurs talentueux participe à ce spectacle qui magnifie l'image de la femme dans le music-hall et dans les cabarets.Cette revue allie gracieusement spectacle, féerie de plumes et attractions inédites, enchaînant six tableaux de chorégraphie dynamique. Elle rend hommage à Edith Piaf, enfant du petit Paris de Pigalle, et termine bien évidemment par le French cancan.Paris je t'aime offre ici un spectacle original et varié, proposant au public de participer avec humour et convivialité.Plus d'informations sur le site de la Nouvelle Eve''Spectacle avec champagne de 49 à 71 euros, dîner revue à 110 euros.''

La Belle Epoque

La Belle Epoque est considéré comme "le Bijou des cabarets parisiens". Situé à deux pas de l'Opéra Garnier, il existe depuis déjà 75 ans... Charles Trenet, Charles Aznavour, Jacques Brel et même Coluche y ont fait leurs premiers pas sur scène !Bienvenue dans un cadre feutré et chaleureux très 1900, doté d'une très belle scène et d'une excellente cuisine française. Au programme : humour, chorégraphie, tour de magie et danse avec six danseurs et une meneuse de revue en chef d'orchestre ! Plus d'informations sur le site de la Belle Epoque''Spectacle seul avec champagne de 49 à 54 euros, dîner revue de 74 à 104 euros.''

Le show de La Belle Epoque

Son nom ? ''La Vie Est Belle'' ! C'est un show typiquement parisien, présentée par l'animatrice vedette "à la voix d'or", Ella Ritz, véritable meneuse de revue. Au programme, le pétillant ballet "Paris Chic'' composé d'attractions de variétés et de surprenants tableaux, et d'un véritable french cancan tonique et coloré, comme il se doit.Authentique !Plus d'informations sur le site de la Belle Epoque''Spectacle seul avec champagne de 49 à 54 euros, dîner revue de 74 à 104 euros.''

La Villa d'Este

La Villa d'Este a été "créée" en 1930 par le Baron d'Este, qui l'avait alors acquise pour sa maîtresse. Elle est installée au cœur d'un des quartiers les plus chics de Paris, à deux pas des Champs-Elysées. Sa décoration très particulière est d'inspiration italienne.Dalida, George Brassens, Pierre Perret, Jean Corti, Philippe Noiret et beaucoup d'autres légendes de la culture française ont fait leurs débuts dans ce cabaret... Aujourd'hui, ce sont des danseurs qui se produisent sur la scène de cet espace au cadre feutré, élégant et chaleureux...Plus d'informations sur le site de la Villa d'Este''Dîner revue de 55 à 150 euros, spectacle avec boisson à 35 euros.''

Le spectacle de La Villa d'Este

Son nom ? ''Les Vénus de Paris'' ! Un spectacle rétrospective des plus grands numéros de danse, parachevé comme il se doit par un french cancan endiablé.Humoristes, imitateurs, magiciens, crooners, transformistes, chanteuses, ''chippen'boys'' et autres grands numéros internationaux défilent sur scène. Il y a aussi foison de strass, plumes, paillettes, rires, bonne humeur et une ambiance de fête, bref tout pour composer un splendide show !Sympa !Plus d'informations sur le site de la Villa d'Este''Dîner revue de 55 à 150 euros, spectacle avec boisson à 35 euros.''

L'Artishow

L'Artishow, "le plus chaleureux des cabarets parisiens", offre une ambiance particulièrement conviviale.Attention, c'est un cabaret transformiste, donc un spectacle très différents de celui des autres cabarets parisiens... Il est centré sur les artistes "maison", dont Pascal, dit Framboise, Jean-Yves, Mamita et Galipette qui enchaînent des personnages touchants et attachants.Plus d'informations sur le site d'Artishow''Déjeuner revue à 60 euros, dîner revue de 75 à 95 euros.''

Le spectacle de L'Artishow

L'Artishow propose 1 h 45 de spectacle avec des numéros qui s'enchaînent à un rythme dense... Les fans des cabarets parisiens retrouveront avec bonheur les classiques du genre : les imitations de Céline Dion, Charles Aznavour, Brigitte Bardot, Mireille Mathieu, Sheila...Mais ils découvriront aussi des numéros inédits : des duos insolites, des adaptations de shows asiatiques inédits en France, des chorégraphies endiablées interprétées par les boys de l'Artishow. Et pour terminer, un final délirant autour de l'actualité...Quand le rideau se ferme, les artistes restent maquillés et costumés pour recueillir, dans la salle, les impressions du public.Hilarant !Plus d'informations sur le site d'Artishow''Déjeuner revue à 60 euros, dîner revue de 75 à 95 euros.''

Chez Michou

Chez Michou est un célébrissime restaurant cabaret montmartrois.Sa revue de transformistes est mondialement réputée. Sur scène, des artistes brillants se produisent chaque soir, et dans la salle, inévitable, est assis le populaire et sympathique Michou lui-même... Chez Michou connaît un véritable succès qui ne se dément jamais : le cabaret fait salle comble sept jours par semaine depuis plus de 50 ans !Plus d'informations sur le site de Chez Michou''Dîner revue de 105 à 135 euros.''

Le spectacle de Chez Michou

Son nom ? "''Folies Folles''" ! Le spectacle de Chez Michou met en scène des travestis imitant les stars du show-business actuelles ou anciennes, comme Dalida ou Sylvie Vartan, ou interprétant des caricatures de Brigitte Bardot.Michou et ses artistes transformistes ont créé un style de spectacle unique et inimitable, où rêves et illusions riment avec justesse et perfection, sans jamais tomber dans le vulgaire.Mémorable !Plus d'informations sur le site de Chez Michou''Dîner revue de 105 à 135 euros.''

Le Lapin Agile

Le Lapin Agile est un "monument historique" de la République de Montmartre ! Ce cabaret est ouvert depuis 1875, ce qui en fait le plus vieux cabaret de Montmartre. "Le Lapin Agile, c'est le coffre-fort de l'Eternité", disait Claude Nougaro qui y fit ses débuts.C'est le plus "authentique" des cabarets parisiens : ici, ni paillettes, ni plumes...C'est autour de la guitare et du violoncelle du "Père Frédé" qu'est née toute la riche histoire du Lapin Agile, dans les veillées où chacun jouait, récitait, chantait ses oeuvres, et reprenait en choeur les chansons populaires. Leur dénominateur commun : l'humour dans la camaraderie.Ces "inconnus" s'appellaient Picasso, Utrillo, Derain, Braque, Modigliani, Guillaume Apollinaire, Max Jacob, André Salmon, etc.Un décor convivial, une ambiance nostalgique, des chanteurs à la voix chaleureuse qui entonnent des vieilles chansons françaises... et l'eau de vie : tout ça transporte l'heureux spectateur dans le Montmartre d'autrefois !Plus d'informations sur le site du Lapin AgileSpectacle avec une boisson incluse à 24 euros.

Le spectacle du Lapin Agile

"Chanson, Humour, Poésie" sont au programme. Mais pas n'importe comment ! Les chanteurs et chanteuses, les humoristes, les auteurs-compositeurs aux styles variés font revivre le patrimoine français et toute la salle participe.Ce spectacle est en fait une veillée qui a gardé toute sa légendaire authenticité.Incontournable !Plus d'informations sur le site du Lapin Agile''Spectacle avec une boisson incluse à 24 euros.''

Madame Arthur

Baptisé "le divan japonais" en 1892, ce cabaret de la célèbre rue des Martyrs (qui débouche en plein Pigalle), devient transformiste en 1952. C'est alors qu'il prend le nom de "Madame Arthur", d'après la chanson du même nom interprétée par Yvette Guilbert. Il doit sa renommée à Coccinelle, la première transsexuelle célèbre en France. D'ailleurs devenue une véritable icône grâce à un article dans ''France-Soir''.C'est chez Madame Arthur que Serge Gainsbourg a décroché son premier contrat : c'est là qu'il a remplacé son père comme pianiste et chef d'orchestre !Plus d'informations sur le site de Madame Arthur''Dîner revue de 48 à 195 euros.'

Le spectacle de Madame Arthur

Au programme de l'écrin en velours rouge de Madame Arthur : humour et autodérision... Le spectacle consiste en un tourbillon de numéros, d'imitations et de transformations qui vont de l'émotion de Piaf au disco de Madonna, en passant par le célèbre déhanché de Shakira et l'insouciance de Sheila.Les artistes de chez Madame Arthur revisitent toutes les stars d'hier et d'aujourd'hui. Sans oublier Brigitte Bardot, maquillée comme une voiture volée, Dalida ou encore Mylène Farmer. Et une fois que le rideau tombe, les artistes font danser les spectateurs. Il paraît qu'ils leur chuchotent à l'oreille les histoires cocasses des folles nuits de Madame Arthur...Plus d'informations sur le site de Madame Arthur''Dîner revue de 48 à 195 euros.''

Les Folies Bergère

La formule des Folies Bergère est née à la veille de la guerre de 1870. Un concept hybride entre le café, le concert et le théâtre, qui accueillait alors une clientèle interlope. L'atmosphère qui régnait à l'époque aux Folies est tout à fait celle qu'a si bien décrite de Zola dans "Nana".Le cabaret, au cours de ses 130 ans d'existence, a connu ensuite différentes évolutions, allant des concerts de musique classique à la revue à grand spectacle, en passant pas "l'ère des Cocottes". Parmi elles, Loïe Fuller, qui fut l'étoile des Folies pendant 10 ans. Mais Mistinguett, Maurice Chevalier et Joséphine Baker ont également descendu le "Grand escalier", tandis que Charles Trenet, Fernandel ou Jean Gabin ont chanté sur cette scène mythique !Aujourd'hui, le théâtre des Folies Bergère accueille différents spectacles de chant, de danse. Plus d'infos sur le site des Folies Bergère''Spectacle de 24 à 69 euros.''

Le Carrousel de Paris

L'histoire du Carrousel de Paris, sis au pied de la Butte Montmartre, commence en 1926, voilà plus de 80 ans... Le comte Albatino crée alors le cabaret appelé "Chez Joséphine" pour Joséphine Baker. Ce cabaret deviendra quelques années plus tard le "dîner spectacle Paris" du Carrousel de Paris. Il est devenu le music-hall le plus éclectique de la capitale...C'est là qu'Edith Piaf a rencontré le succès en 1936. Depuis, les vedettes s'y sont succédé, parmi elles Brassens, Boby Lapointe, Léo Ferré, Bourvil, Jean Ferrat, Nino Ferrer... et plus récemment Michel Leeb et Lagaff'. Coccinelle, anciennement de chez Madame Arthur, y a créé l'événement au début des années 1970. La Carrousel de Paris a été entièrement réaménagé en 2000. Il est aujourd'hui un véritable music-hall, et est particulièrement réputé pour ses dîners spectacles comiques.Plus d'informations sur le site du Carrousel de Paris''Le dîner spectacle à 49 euros.''

Le spectacle du Carrousel de Paris

C'est un spectacle de deux heures, plein de rire et de charme, avec des girls et un french cancan, des humoristes et de la magie.Le spectacle du Carrousel de Paris mêle le classique burlesque au music-hall, avec de vrais tutus de l'Opéra et même "la mort du cygne"...Original !Plus d'informations sur le site du Carrousel de Paris''Le dîner spectacle à 49 euros.''

Nikita

Voici plus de 80 ans que le cabaret russe Nikita, le premier de la capitale, a vu le jour.Baptisé à l'origine le "Novy", il s'est installé dans le XVIe arrondissement de Paris pour le régal et le divertissement des Russes blancs nostalgiques.Dépaysement assuré, ici tout est fait pour passer une soirée hors du temps dans un décor chatoyant à la mode russe, avec force miroirs, de l'or, du rouge.Le spectacle est composé de musiciens, chanteurs, danseurs ou parfois même de lanceurs de couteaux russes et tziganes.Depuis toujours, les plus grands artistes russes et tziganes viennent se produire dans ce restaurant. La fin de soirée est par contre beaucoup plus disco...Russe ! Plus d'informations sur le site de Nikita''Dîner animation de 58 à 120 euros.''