Les SCPI, pour sociétés civiles de placement immobilier, ont pour mission de faire l'acquisition d'un patrimoine immobilier avec l'entremise d'épargnants. Leur principal avantage ? Offrir une solution de défiscalisation aux investisseurs.
iStock

SCPI défiscalisation: c’est quoi?

Le métier des SCPI est d'acheter, de gérer et de valoriser un patrimoine immobilier. Ce dernier est ensuite réparti sous forme de parts entre des épargnants qui reçoivent alors un loyer. On distingue plusieurs types de SCPI. Mais seules les SCPI d'habitation permettent aux investisseurs de réduire leurs impôts sous certaines conditions.

Défiscaliser en SCPI Pinel

La première solution de défiscalisation est d'investir dans une SCPI Pinel. Avec cette solution, la réduction d'impôt potentielle peut atteindre 21% du montant total de l'investissement. Le montant déductible va dépendre de la durée d'engagement de l'investisseur : 12% pour un engagement de 6 ans (avec un plafond de 36 000€ de réduction d'impôt), 18% pour un engagement de 9 ans (jusqu'à 54 000€) ou 21% pour un engagement de 12 ans (jusqu'à 63 000€). Cette réduction d'impôt a toutefois une contrepartie : elle fait partie des niches fiscales dont le montant est limité à 10 000€.

Défiscaliser en SCPI Malraux

L'épargne peut également être investie dans une SCPI Malraux (dont la mission est de réhabiliter des logements anciens). Adaptée aux contribuables fortement imposés, cette solution de défiscalisation permet de profiter d'une réduction d'impôt théorique comprise entre 22 et 30% du montant investi selon la localisation du bien. En pratique, la défiscalisation est moindre car la réduction ne s'applique que sur les dépenses consacrées aux travaux.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.