Entre un rendement médiocre et un taux de crédit immobilier hors marché, le PEL est devenu un produit financier insipide. Explications.
Istock

Le nombre total de PEL ouvert à la fin 2017 à baissé de 3,5% sur un an, soit environ 550 000 fermetures nettes. La tendance n’est pas prête de s’inverser, car le gouvernement pousse les 12 millions de détenteurs d’un Plan à se tourner vers des produits assurant le financement des entreprises (actions, etc).

Le PEL, un placement juteux... jusqu'en 1986 ! 

Jusqu’à une date récente, le PEL, dont le taux est fixé à l’ouverture une fois pour toutes, permettait de placer son épargne avec un bonus significatif. Ainsi, le taux des plans ouverts jusqu’à l’été 1986 offrait plus de 7,5%/an et, jusqu’en 2015, la rémunération atteignait encore 2,5%. Les épargnants détenant un ancien PEL peuvent donc trouver avantage à conserver un PEL bien rémunéré sur lequel ils peuvent parquer jusqu’à 61 200 euros en toute sécurité. La question est tout autre pour les nouveaux entrants.

Toujours moins : pour dissuader les épargnants d’utiliser leur PEL comme une tirelire, le gouvernement a enchaîné les mesures restrictives. Les PEL ouverts depuis le 1er janvier 2018 n’ouvrent plus droit au versement de la prime que l’Etat versait aux titulaires du plan. Cette bonification, versée à condition de remplir un certain nombre de critères (emprunt immobilier supérieur à 5000 euros, etc.) pouvait aller jusqu’à 1525 euros. Sa disparition a fait baisser la rentabilité globale rémunération du PEL.

Résultat, cette rémunération est aujourd’hui squelettique : elle est tombée à 1% depuis le 1er août 2016 et n’est acquise que si aucun retrait n’intervient durant les 2 premières années du PEL. Dans le cas contraire, les intérêts seront recalculés au taux du CEL (0,5%). Une misère !

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Vidéo : Assurance vie : elles font perdre de l'argent aux épargnants

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.