Plus vous investissez tôt, plus vous avez la possibilité de vous constituer des revenus complémentaires intéressants et bienvenus une fois l'heure de la retraite venue.
Istock

Placements avant 50 ans : les règles de base

En pratique, les analystes, CGPI et autres gestionnaires d’actifs s’accordent, bien souvent, sur le fait que plus on est jeune, plus il relève de l’absolue nécessité de miser sur des investissements sécurisés (tout dépend, cependant, des moyens financiers dont vous disposez). La cinquantaine passée, il est, pour le coup, généralement recommandé de jouer la carte de la diversification en matière d’investissements. Histoire, d’un côté, de booster votre épargne tout en demeurant prudent de l’autre côté.

A lire aussi : Bitcoin, pétrole, fonds euros… Cinq placements à fuir en 2018

Partant de ce constat, BFM s’est attelé à relayer un certain nombre de préconisations pour vous permettre d’anticiper et de compenser la perte de revenus qui va de pair avec le fait de prendre votre retraite. Une stratégie d’investissement visant à anticiper le futur qu’il convient, d’une part, de mettre en place avant 50 ans, d’autre part, d’adapter en fonction de votre appétence au risque.