Quid des livrets non-réglementés ?

Pour autant, tous les Français n'ont pas nécessairement opté pour ce type de produit d'épargne. D'aucuns ont peut être privilégié des livrets dit non-réglementés, comme cela peut-être le cas du CEL, du PEL ou encore du PEP, tous évoqués par Le Parisien. Là encore, même scénario : vos fonds sont garantis par le FGDR, à hauteur de 100 000 euros par établissement bancaire. Si vous possédez 120 000 euros, souligne le journal, il peut donc être intelligent de ne pas gardez tous vos œufs dans le même panier...

Pour certains titres, comme les actions et les obligations détenues via un PEA ou en mains propres, l'indemnisation est cependant moins généreuse. Vos pertes seront couvertes uniquement jusqu'à 70 000 euros et seulement si toutes les conditions le permettent. "Si, dans le cas d'une fraude ou d'un incident informatique, vos titres disparaissent et si l'établissement responsable, au lieu de vos restituer vos titres ou de vous les rembourser à la date de la perte, fait faillite, nous intervenons", explique Thierry Dissaux.

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.