Sommaire

Fonds d’investissement : quels coût et taxes ?

Question n°4 : combien coûte le fonds ?

Gardez en tête qu’un fonds cher n’est pas forcément le meilleur. Plus les coûts (droits d’entrée, voire de sortie et autres frais courants) sont élevés, plus le fonds doit être rentable. Cela permettra en effet de compenser l’investissement de départ et d’obtenir des résultats nets convenables.

Question n°5 : quid du montant des taxes ?

Taxe boursière, taxe sur les fonds d’investissement… Différentes taxes s’appliquent aux fonds d’investissement. La première citée ne concerne que les fonds ne distribuant pas de dividende (fonds de capitalisation). Vous ne réglez alors que la taxe lors de la revente du fonds (1,32% du montant de la vente, plafonnée à 4 000 euros par transaction).

Quant aux dividendes, ils sont soumis au précompte mobilier de 30%.

La taxe sur les fonds investissant au moins 10% en obligations ou autres titres à rendement fixe, engendrent 30% de frais de précompte mobilier sur la plus-value réalisée à la vente par la partie obligataire du fonds.

 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.