Le Syndrome du Titanic : pas convaincant

2. Une bonne intention de départ mais...

Le mérite de ce film est de relier l'écologie à tout le reste, de montrer que l'environnement ne peut pas être traité comme un problème à part.

Mais il s'agit surtout d'une bonne intention de départ et le résultat donne malheureusement une impression de fourre-tout : on ne comprend pas vraiment ce que la question des fusillades dans les lycées vient faire là.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.