Dimanche dernier, près de 1 300 oiseaux ont été retrouvés morts sur une plage du Chili. Le pays a deja dû, par le passé, faire face à des évènements similaires.
AFP

Les autorités chiliennes ont annoncé, ce lundi, avoir découvert plus de 1 300 oiseaux morts sur une plage. Elles ont indiqué avoir ouvert une enquête pour tenter d’élucider ce mystérieux phénomène.

Les volatiles ont été retrouvés dimanche sur la plage de Lenga, à environ 550 km au sud de la ville de Santiago. Cette région peu peuplée, vit essentiellement du tourisme et de la pêche artisanale.

A lire aussi -Incroyable : il pleut des oiseaux morts aux Etats-Unis, en Europe aussi 

Ces oiseaux qui appartiennent à la famille des Procellariidés ou Pétrels pourraient être morts noyés après avoir été pris dans un filet. Mais il est également possible qu’ils aient été victimes d’une forme de grippe aviaire.

Le service d’agriculture et d’élevage (SAG) du pays a envoyé des échantillons à un laboratoire pour déterminer les causes du décès.

Phénomène similaire en 2010  

Les Procellariidés sont des oiseaux de mer qui se déplacent sur de longues distances et se nourrissent essentiellement de poissons, de calamars, de planctons et des déchets de la pêche.

Plusieurs centaines d’oiseaux avaient été retrouvées morts dans la même zone du Chili en 2010. Les autorités avaient conclu qu’ils avaient été pris dans des filets de pêcheur. 

Vidéo sur le même thème : Un oiseau nargue un chat 

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !