Mercredi 17 septembre, une femme a été retrouvée morte noyée suite aux intempéries qui frappent les sud-est de la France. Ce matin dans l'Hérault, trois morts ont été recensés à Lamalou-les-Bains et deux personnes sont toujours portées disparues.
© Getty / Illustration

[Mise à jour 10h30 : Le bilan s'alourdit. Au total cinq personnes ont été tuées jeudi 18 septembre à Lamalou-les-Bains dans l'Hérault par les violents orages. A ces décès s'ajoute celui d'une septuagénaire à Arnac dans le sud de l'Aveyron faisant passer à 6 le nombre de victimes. Le détail ci-dessous.]

Placé en alerte orange, le département de l’Aveyron a subi hier de brusques montées des eaux. Sur les berges du Dourdou, à Arnac (sud du département), une femme de 76 ans a été retrouvée morte noyée mercredi après-midi. Celle-ci se trouvait sur un pont au moment du drame.

En essayant de se pencher, la septuagénaire a chuté à contrebas. C’est la famille de la victime qui a prévenu les pompiers aux alentours de 18h30. Les secouristes ont tenté de la réanimer, en vain.  Cet accident mortel est arrivé alors que la crue du Dourdou (un affluent du Tarn) commençait à reculer.

Cinq morts dans l’Hérault

Selon Le Midi Libre, trois personnes sont mortes durant la nuit de mercredi à jeudi dans l’Hérault. Deux victimes ont succombé dans le camping municipal de Lamalou-les-Bains car "les flots ont submergé le camping" précise le quotidien. Une autre victime a été recensée ce-jour dans la commune et le bilan pourrait s’alourdir. Dans cette zone, deux personnes étaient actuellement portées disparues suite à la crue du Bitoulet, petite rivière qui se jette dans l’Orb. Selon plusieurs médias, celles-ci sont décédées faisant passer le nombre de victimes à 5 dans ce village.

Trois départements en vigilance orange

Dans un communiqué, Bernard Cazeneuve dit avoir "demandé aux forces de sécurité civile une mobilisation totale" face à ces orages violents. Ce sont au total plus de 400 sapeurs-pompiers qui sont mobilisés aux côtés des forces de l’ordre de chaque département concerné (Gard, Hérault et Aveyron). Le ministre de l’Intérieur a également fait savoir qu’il avait "décidé d’engager des moyens nationaux de la sécurité civile en renforts des secours locaux".

Mercredi soir, trois départements étaient encore placés en vigilance orange par Météo-France. Ce jeudi, seul l’Hérault reste en état d'alerte selon le bulletin national publié par Météo-France. Au total, 156 personnes ont été mises à l'abri "par précaution" selon Le Midi Libre.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :