TÉMOIGNAGE. La location saisonnière est-elle en passe de devenir le moyen préféré des retraités en zone rurale pour améliorer leur niveau de vie ou maintenir un lien social ? À en croire Yveline et Bernard, hôtes senior Airbnb à Blasimon (Gironde), cette activité est une opportunité pour bien vieillir. Rencontre.
Retraite : "Nous complétons nos revenus et maintenons un lien social en étant hôtes Airbnb"IllustrationIstock
Sommaire

À la retraite, le manque d’activité ou la perte conséquente de revenus peut être difficile à vivre. La pension de retraite est en effet souvent bien inférieure aux revenus d'activité, puisque la perte est estimée à 25% en moyenne. Quant à la solitude engendrée par l’insuffisance de lien social, elle peut être lourde à porter, notamment dans les milieux ruraux. Or, en France, comme en Europe, la population des plus de 60 ans est en forte croissance et devrait représenter plus d'un Français sur 3 en 2050, selon Vie-publique.fr.

Trouver des solutions pour lutter contre l’isolement tout en améliorant son niveau de vie devient donc quasi indispensable. Le tourisme saisonnier peut répondre à cette problématique, si tant est que les retraités puissent accueillir des voyageurs dans leur demeure ou au sein de leurs résidences secondaires.

Hôte senior : une opportunité pour le bien vieillir en France ?

Yveline et Bernard, qui ont respectivement 74 et 77 ans, ont choisi de tenter l’aventure. Depuis 2011, ils ont ouvert leurs chambres d’hôtes dans leur maison située dans le village de Blasimon, à 10 km de Saint-Émilion, en Gironde. En 2013, ils se sont affiliés à Airbnb. "Nous habitons à la campagne et, une fois à la retraite, nous avions envie de rompre la solitude tout en retrouvant une vie active. Nous avions les locaux nécessaires pour accueillir des voyageurs de passage. Après quelques travaux effectués par mon mari, nous avons donc décidé de proposer à la location deux chambres indissociables et indépendantes. Il s’agit d’une suite familiale pouvant accueillir 4 à 6 personnes. Ils peuvent aussi profiter d’une grande salle à manger d’été, et nous leur offrons le petit déjeuner. Notre objectif premier était de conserver des relations humaines, en accueillant des personnes de tout horizon", nous confie Yveline.

De nombreux seniors ont fait le même choix. Les plus de 60 ans représentent aujourd'hui plus de 20% des hôtes français sur Airbnb. Une part en constante augmentation depuis le rapport publiée par la société en 2017.

Quels compléments de revenus peuvent-ils espérer ?