Moins d'heures pour les plus âgés, plus de flexibilité pour les jeunes… L'ancien ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, propose des mesures pour en finir avec les 35 heures. Explications.  
©AFP

Dans une interview accordée à L’Obs mercredi, l’ancien ministre de l’Economie dévoile les principales mesures de son programme économique pour une probable candidature à la présidentielle de 2017. Parmi elles, la question des 35 heures.

Son idée ? Faire travailler moins longtemps les plus âgés. "On peut ainsi imaginer que les branches professionnelles négocient une possibilité pour les salariés qui le souhaiteraient de travailler moins à partir de 50 ou 55 ans : 30 heures, 32 heures, pourquoi pas ?", avance-t-il.

Plus de flexibilité pour les jeunes

Les jeunes seraient au contraire amenés à travailler plus. "En revanche, quand on est jeune 35 heures, ce n'est pas long. Il faut donc plus de souplesse, plus de flexibilité", ajoute-t-il. L'objectif d'une telle mesure, est d'inciter à terme les chefs d'entreprise à recruter de jeunes salariés, précise Le Figaro.fr.

En janvier dernier, alors encore membre du gouvernement, Emmanuel Macron plaidait déjà pour la fin des 35 heures. Celui-ci souhaitait alors que les entreprises puissent fixer leur taux de majoration des heures supplémentaires, et cela même si ce taux était inférieur au seuil minimum en vigueur jusqu’à présent.