Le patron du Medef, Pierre Gattaz, a récemment proposé de revoir, dans certaines circonstances, le Smic à la baisse. Mais qu'en est-il de la situation du salaire minimum en France à l'heure actuelle ? Planet.fr fait le point.

Sale temps pour le Smic. Pierre Gattaz, le président du Medef, souhaite voir instaurer, à titre temporaire, un salaire "transitoire" inférieur au smic afin de permettre aux jeunes d’entrer sur le marché du travail. Cette déclaration a provoqué des remous dans les deux camps politiques. Planet.fr fait le point sur la situation du Smic aujourd’hui.

Qu’est-ce que le smic ?

Le Salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) a été créé en 1970. Il est venu remplacer le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG). Le Smic détermine le montant du salaire minimum légal. Il est réévalué tous les ans, le premier janvier. L’idée de ce minimum légal est de permettre aux salariés dont les rémunérations sont les plus faibles de participer au développement économique du pays via un pouvoir d’achat minimum garanti.

Revalorisation en 2014

Au premier janvier 2014, le Smic a été augmenté de 1,1% par rapport à 2013.Depuis un décret du 7 février 2013, les règles de revalorisation du Smic ont été redéfinies. Il existe désormais une règle d’augmentation automatique du Smic et il peut y avoir un "coup de pouce" si le gouvernement décide d’aller au-delà de ce relèvement. En 2014, l'augmentation n'aura pas reçu ce "coup de pouce" au motif qu’une augmentation trop importante du Smic nuirait à l’emploi et à la compétitivité des entreprises.

Le montant du Smic aujourd’hui

Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et la Dares, le montant du Smic en 2014 atteint 9,53 euros par heure et 1445,38 euros par mois. L’ensemble des smicards (hors apprentis et intérimaires) représente en moyenne 12,3% des salariés en 2013 soit 1 890 000 salariés. Le nombre de personnes touchant le salaire minimum a donc augmenté depuis 2010 où 9,8% des salariés étaient au Smic.

Il est à noter qu'en 2010, 13,9% des femmes étaient au SMIC contre 8% des hommes.

Le Smic en Europe 

Le salaire minimum est extrêmement varié entre les différents Etats membres de l’Union Européenne. Ainsi, pour l’année 2014, le minimum est de 174 euros par mois en Bulgarie contre 1921 euros au Luxembourg. Seulement 6 pays jouissent d’un Smic mensuel supérieur à 1000 euros : le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas, l’Irlande, la France et le Royaume-Uni.Par ailleurs, il existe 7 pays dans la zone européenne qui ne connaissent pas de salaire minimum. Chypre, l'Autriche,  le Danemark, la Finlande, l'Italie, l'Allemagne et la Suède, ne disposent pas d'un Smic valable pour tous les salariés. Toutefois, un salaire minimum légal fera son apparition au premier janvier 2015 en Allemagne.

Smic et salaire minimum 

Si le Smic est le salaire minimum en vigueur dans l’Hexagone, des conventions et accords collectifs peuvent eux aussi définir une rémunération minimale en fonction de l’emploi occupé. Dans cette situation, le salaire fixé (dit conventionnel) doit toujours être supérieur au SMIC.

Vidéo sur le même thème : Pierre Gattaz pour un salaire transitoire en dessous du Smic

Votre mutuelle santé au meilleur tarif ! Trouver la mutuelle adaptée à vos besoins !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.