Après 50 ans, les chances de retrouver un travail s'amenuisent. Licenciement, démission, départ négocié : quelles indemnisations sont possibles, pour quelle durée, comment tenir jusqu'à la retraite, serez-vous obligé d'accepter tout poste proposé par l'ANPE... ? Les réponses à vos questions.
Sans emploi à 50 ans : vos droits

Chômage : les conditions d'indemnisation

En principe, pour obtenir une indemnisation par l'assurance chômage, la rupture de votre contrat de travail doit être involontaire, c'est-à-dire que vous ne devez pas en avoir pris l'initiative. Vous devez donc avoir été licencié ou être en fin de contrat à durée déterminée (CDD). En outre, vous devez avoir travaillé au minimum 6 mois au cours des 22 derniers mois et être âgé de moins de 60 ans. Toutefois, si vous perdez votre travail après 60 ans sans pouvoir prétendre à une retraite à taux plein, vos allocations chômage vous seront versées jusqu'à ce que vous puissiez toucher cette retraite, ou jusqu'à la limite de 65 ans. Enfin, vous devez être physiquement apte à travailler.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.